Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PARTI UPRONA> Visite des membres de la province de Cibitoke

Le parti se porte bien dans toute la province

 

DSC 0054 1Le Premier vice-président de la République du Burundi, Gaston Sindimwo, accompagné des hautes autorités du parti Uprona de la province de Cibitoke, a visité les membres de ce parti en communes Murwi et Rugombo le dimanche 4 novembre 2018. Cette visite était organisée en guise de remerciement aux membres de cette localité qui ne cessent de travailler pour le parti. 

 

Etienne Simbakira, premier secrétaire provincial du parti à Cibitoke, a pris la parole pour accueillir les hautes autorités  et a émis quelques difficultés rencontrées par les Badasigana de la commune Murwi. Entre autres, le fait que la zone où s’est déroulée l’activité est très éloignée du chef-lieu de la commune Murwi. Cela est une entrave pour toute la population en général et pour les Badasigana en particulier. Il a demandé qu’on leur accorde la commune Buhayira pour leur faciliter la tâche dans la recherche des documents administratifs. Il a aussi soulevé le problème de mauvaise cohabitation des partis politiques dans toute la province de Cibitoke en général et dans ces communes en particulier. Les insignes du parti sont détruits sans aucune explication. Quant à Pontien Nahayo, un sage du parti vivant dans la zone Bukirasazi, il a remercié vivement les autorités du parti Uprona car, dit-il, c’était la première fois qu’ils voient une haute autorité arriver sur leur sous -colline pour leur apporter un message de soutien. Cependant, il leur a soumis des doléances, comme le problème de chômage pour leurs enfants, le problème de pont de liaison entre la zone Bukirasazi et la province de Bubanza, ainsi que le problème d’eau potable.  Le Premier vice-président de la République du Burundi Gaston Sindimwo a remercié les habitants de Kinogono à Bukirasazi, pour leur bravour et les a tranquillisés pour leur sécurité. Il leur  a dit que ceux qui perturbent le parti et qui se disent qu’ils appartiennent au parti au pouvoir, que cela n’est pas du tout vrai, car les membres du parti CNDD-FDD et ceux de l’Uprona ainsi que ceux des autres formations politiques vivent en paix les uns avec les autres. M.Sindimwo a déduit que ces saboteurs  sont plutôt contre le parti au pouvoir. On va donc les combattre ensemble a-t-il dit. M.Sindimwo ajoute que le parti Uprona n’est pas un parti à ethnie unique, que, donc tous ceux qui se cachent derrière les ethnies, n’ont d’autres objectifs que de diviser les Badasigana. Concernant les  problèmes qui ont été soulevés par l’un ou l’autre internant  le Premier vice-président de la République a répondu que le développement d’une commune se fait par ses populations, mais que les autorités sont-là pour les appuyer. Il leur a suggéré de faire la paix et pardonner  ceux qui les ont perturbés, car, à l’Uprona, on prêche la paix, le travail et le développement de notre pays. Il a ensuite tranquillisé les habitants de la zone Bukirasazi que le processus de l’octroi de la commune Buhayira est en cours. 

Ouverture de la permanence de la colline Kagazi

Sur la colline Kagazi, le premier secrétaire du parti à Cibitoke a précisé que le parti se porte bien et qu’ils se préparent à gagner les élections de 2020. Il a demandé aux Badasigana d’être vigilants et ne pas céder à la provocation de ceux qui perturbent le parti.Les activités ont été clôturées par l’accueil de nouveaux membres et des remerciements des anciens membres qui sont restés fidèles au parti.
Aline Nshimirimana

Ouvrir