Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Présidence de la République > Culte dominical

«Le mois de novembre est le mois de la traversée et de croître dans le salut de Dieu»

 

DSC 0026Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, s’est joint aux chrétiens de l’Eglise du Rocher  de la zone Buye en commune Mwumba, province de Ngozi, dans le culte dominical du 4 novembre 2018. Tous les orateurs ont remercié le Bon Dieu pour ce mois de novembre qui vient de commencer. Il a été dénommé le mois de secours et de traversée par la grâce et le salut de Dieu.  

 

Dans son message de salutations aux chrétiens de cette église, le chef de l’Etat s’est réjoui de cette journée et a remercié le Tout Puissant pour leur avoir accordé encore une fois une journée de vivre. S’adressant à ces fidèles, il leur a indiqué que Dieu lui a révélé que le mois de novembre qui vient de commencer est un mois de traversée. Selon lui, qui dit traverser dit se retrouver de l’autre côté de la rivière échappant à la noyade. On parvient à traverser la rivière par le miracle de Dieu et on se retrouve dans un nouveau milieu et dans une nouvelle vie. D’où il a souhaité aux chrétiens de l’Eglise du Rocher  en particulier et à tous les Burundais en général, un merveilleux mois de traversée. Selon le numéro Un burundais le mois de novembre est aussi un mois de miracles et de salut par Dieu Tout Puissant. D’où il a invité les chrétiens à se préparer pour voir ses miracles car  l’Eternel ne sauve pas les siens comme le font les êtres humains mais Il le fait par des miracles.  D’après le chef de l’Etat, le mois de novembre est aussi un mois de croissance dans le salut du Seigneur,  dans le réveil spirituel et dans l’obéissance du Seigneur. 

Consolider le salut

Akineza Francine,  prédicatrice du jour, a enseigné sur l’édification du salut. Se basant sur la parole de Dieu se trouvant dans Mathieu 7, verset 24, elle a démontré comment un chrétien peut mettre en pratique la parole de Dieu pour consolider son salut. Selon elle, celui qui entend et met en pratique la parole de Dieu ressemble à un bâtisseur qui a construit sa maison sur une roche dans la mesure où celle-ci résiste aux intempéries et ne s’écroule pas. Par contre, celui qui ne met pas en pratique la parole de Dieu ressemble à celui qui a bâti sa maison sur le sable, car celle-ci s’écroule pas même à la survenue d’une intempérie.  Mme Akineza a ainsi invité tout un chacun à faire une auto-évaluation et voir s’il met en pratique la parole de Dieu qu’il entend tous les jours. Selon elle, il faut que chaque chrétien édifie et consolide son salut par de bonnes œuvres : l’amour, le don des dîmes et des offrandes, l’aide aux nécessiteux, la paix, la prière, etc. Ainsi, le culte a été clôturé par la prière du chef de l’Etat pour ceux qui avaient senti des imperfections dans leur vie chrétienne et qui souhaitaient avoir des changements dans l’édification de leur salut. 

Deux matchs de football ont été joués

Pour clôturer cette journée, le chef de l’Etat a suivi deux matchs de football. Le premier, comptant pour le championnat national Primus ligue, a opposé le Messager Ngozi et Bumamuru de la province de Cibitoke. Il s’est soldé par la victoire de l’équipe Le Messager de Ngozi sur un score de deux buts à un. Le deuxième match, qui était un match amical, a opposé l’équipe Messager Ngozi B à l’équipe Lumière FC de la commune Mwumba et s’est soldé sur un score de deux buts à zéro en faveur de Messager Ngozi B.

Astère Nduwamungu

Ouvrir