Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE en charge du travail et de l’emploi> Visite de travail à la société Savonor

S’enquérir du climat qui prévaut entre l’employeur et les employés

Le ministre de la Fonction publique, du travail et de l’emploi, Félix Mpozeriniga a effectué une visite de travail à la société Savonor, le jeudi 4 octobre 2018. C’était dans le but de s’enquérir de la situation qui prévaut en ce qui concerne les relations entre l’employeur et ses employés au sein de cette vaste entreprise. C’était aussi pour sensibiliser les travailleurs et les employés à connaître la règlementation en matière de travail.


00001121Une visite guidée au sein de l’entreprise a  montré au ministre Mpozeriniga  les gammes de produits transformés  par Savonor dont les produits alimentaires, cosmétiques et d’hygiène. Soulignons que cette entreprise compte plus de 1 500 employés, avec plus de 85 points de vente  et de distribution régionaux dont au Congo, en Tanzanie et au Rwanda.Comme l’a spécifié le ministre, cette visite s’inscrit dans un vaste programme que le ministère de la Fonction publique, du travail et de l’emploi s’est donné en faisant des descentes sur terrain pour se rendre compte des relations qui existent entre les employeurs et les employés. C’est aussi  pour constater le respect de la règlementation en vigueur au Burundi. C’est un programme qui vient de commencer et qui va continuer dans les autres entreprises pour bien programmer les politiques en matière d’emploi et de travail. Il faut ainsi des visites sur terrain pour connaître les conditions de travail et les relations entre les employés et leurs employeurs par rapport à la loi.

Dans un entretien avec les représentants des employés et leur direction, le ministre Mpozeriniga a constaté que tous les organes exigés par la loi au niveau de toutes les entreprises sont présents à la société Savonor. Il y a un conseil d’entreprise, un syndicat des travailleurs déjà agréé, etc. Quant aux doléances de ces derniers, elles sont communes à toutes les entreprises du fait qu’ils réclament que leurs salaires soient revus à la hausse. Le ministre Mpozeriniga  a demandé à ces employés de toujours comparer la situation socio-économique qui prévaut au niveau national et de s’informer auprès des travailleurs des autres entreprises œuvrant au Burundi. Les travailleurs ont été appelés à connaître la réglementation en matière du travail. Ils devraient aussi privilégier le dialogue social fréquent pour éviter des situations de conflit et de grève, ce qui compromet souvent la prospérité des entreprises et le développement du pays. Des remerciements ont été adressés à l’entreprise Savonor qui emploie plus de 1 500 travailleurs. Sans oublier qu’elle est en train de faire des extensions. Pour dire que, demain, d’autres personnes pourront être engagées par la même société. Le ministre a encouragé les responsables de l’entreprise à aller de l’avant et a promis de les accompagner afin qu’ils travaillent pour le développement économique du pays. 

Blandine Niyongere

Ouvrir