Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FOCAC> Retour du Deuxième vice-président de la République du Burundi

La Chine accorde au Burundi un don sans concession de 300 millions de yuans

10ABLLe Deuxième vice-président de la République, Joseph Butore, est revenu de la visite qui l’avait conduit en République populaire de Chine. Il était allé représenter le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza au Focac (Forum de coopération entre l'Afrique et la Chine). Le porte-parole du Deuxième vice-président du Burundi, a annoncé qu’en marge de ce sommet sino-africain, Joseph Butore a été reçu en audience par le président chinois Xi Jing Ping qui a promis  au Burundi un don d’une enveloppe de trois cent millions de la monnaie chinoise au Burundi.


La délégation burundaise qui a participé à l’édition 2018 du sommet du Focac était conduite par le Deuxième vice-président de la République Joseph Butore. Pour Isidore Ntirampeba, porte-parole du Deuxième vice-président de la République, ce forum a vu la participation de 39 chefs d’Etats africains, 9 premiers ministres et un vice-président ainsi que plusieurs ministres des Affaires étrangères et des Finances. Il a laissé entendre que le Deuxième vice-président du Burundi est rentré entièrement satisfait de la manière dont les travaux étaient organisés surtout les résultats, atteints. M. Ntirampeba a fait remarquer que la délégation burundaise a été agréablement surprise par les huit initiatives  annoncées par le président chinois pour la période 2019-2021 car, elles coïncidant avec les priorités du gouvernement du Burundi définies dans le Plan national de développement (PND) récemment adopté par le gouvernement du Burundi.

La délégation burundaise est rentrée avec plusieurs promesses

Le porte-parole de la Deuxième vice-présidence a également révélé que la rencontre en tête à tête entre le président chinois, Xi Jinping et Joseph Butore a été très bénéfique pour le Burundi. Il s’agit notamment d’un accord d’une enveloppe de 300 millions de yuans de don sans concession. C’est aussi une enveloppe de 50 millions de yuans de dons pour l’aide alimentaire. S’agissant des grands projets de développement présentés par le Burundi, le président chinois a demandé au gouvernement du Burundi de  finaliser les documents y relatifs et de les soumettre à la partie chinoise pour l’exploitation. Pour le Deuxième vice-président de la République, la Chine et ses leaders méritent beaucoup de félicitations étant donné qu’ils ne cessent de soutenir le Burundi. Par ailleurs, Isidore Ntirampeba a rappelé que la Chine a toujours soutenu le Burundi surtout dans la lutte contre les injustices lui imposées en vue de piétiner sa souveraineté, surtout à travers l’Onu et ses démembrements.

En contrepartie, poursuit le porte-parole de la Deuxième vice-présidence, M. Butore a promis à la Chine le soutien total du Burundi notamment dans les questions internationales surtout les préoccupations de celle-ci dont celle de la Mer de Chine méridionale, la question de la région de Taiwan qui cherchent une indépendance vis-à-vis de la Chine et la position de la Chine par rapport à la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies.D’après toujours Isidore Ntirampeba, la délégation burundaise et les autres africains ont été satisfaits de la préoccupation commune entre la Chine et l’Afrique de passer à l’étape d’utiliser le Yuan et les monnaies africaines dans les échanges commerciaux en place et lieu du dollar américain et l’euro.

Amédée Habimana

Ouvrir