Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Commune Bugendana > Travaux de développement communautaire du chef de l’Etat

« Retrousser les manches et travailler pour rattraper le temps perdu »

 

DSC 1016Après le lancement officiel du flambeau de la paix, le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, s’est rendu sur la colline Mwurire de la zone Bugendana dans le village de Makaba où est en train d’être érigé une école technique secondaire. Il s’est joint à la population dans les travaux de  pavement des salles de classe et d’une salle des réunions. Il a invité la population à retrousser les manches et travailler pour rattraper le temps perdu en continuant à construire des infrastructures.  

 

Après les travaux communautaires, le gouverneur de la province de Gitega, Venant Manirambona, a remercié le chef de l’Etat pour avoir lancé le flambeau de la paix dans cette province. Selon lui, depuis le lancement du flambeau de la paix pour la première fois, en 2006, ce dernier a été d’une grande importance pour cette province car non seulement la paix et la sécurité y règnent, mais aussi beaucoup d’infrastructures ont été construites dans toutes les communes. A son tour, le chef de l’Etat a d’abord remercié tous ceux qui s’étaient rendus en commune Bugendana pour le lancement du flambeau de la paix. Tout en remerciant aussi les porteurs de ce flambeau qui le font circuler dans tout le pays depuis douze ans. Il a parlé de sa signification et de son importance pour le pays et s’est ainsi réjoui du fait que c’est dans cette période de douze ans que la paix et la sécurité se sont beaucoup renforcées au Burundi. Selon le chef de l’Etat, c’est grâce à la paix et la sécurité qui règnent dans le pays que beaucoup d’infrastructures ont été construites jusqu’aujourd’hui.  D’où il faut profiter toujours de cette paix et sécurité pour retrousser les manches et travailler à fin de rattraper le temps perdu en continuant à s’atteler aux travaux de développement. Il a aussi invité les Burundais qui sont à l’extérieur du pays de prendre conscience que le Burundi est leur mère patrie qui les a élevés plus que les pays qui les hébergent et qu’il a besoin de leurs forces pour son développement. En guise de remerciement, via le gouverneur de province, la population de Gitega a remis un don de cinq vaches et des paniers remplis des produits vivriers au chef de l’Etat. La journée a été ainsi clôturée par la remise du riz et de lait, par le chef de l’Etat, à trois cent familles vulnérables de cette commune. 
Astère Nduwamungu

Ouvrir