Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

GITEGA > Concours final d’identification des enfants journalistes en herbe, édition 2018

Tous les participants au concours restent dans le projet

 

IMG 0901Deux cent trente-huit enfants dont deux représentants pour chaque commune du pays ont participé au concours d’identification des enfants journalistes le vendredi 31 août 2018 à Gitega. Grâce à ce concours, deux enfants journalistes par province ont été sélectionnés mais ceux qui étaient qualifiés au niveau communal seront dans le projet.  

 

Le directeur général de la Communication au ministère de la Communication et médias, Jérôme Ndikuriyo, s’est réjoui des résultats du concours de sélection des enfants journalistes en herbe au niveau national. « Les raisons qui nous poussent à donner un bon résultat, il y a d’abord l’arrivée. Au niveau de l’effectif, on attendait deux cent-trente-huit (238) enfants et tous les lauréats ont participé. Au niveau du timing, nous avions prévu de commencer à 9h et nous l’avons respecté. Nous sommes aussi satisfaits de la transparence qui nous a guidés, les parents ont même aidé à corriger l’examen et à faire le classement. L’autre fait, c’est par rapport à l’intégration genre. Chaque province a un garçon et une fille», a-t-il indiqué. Il a souligné que cette édition est aussi satisfaisante en ce qui concerne l’équité régionale car, chaque province est représentée alors que dans les autres éditions, les enfants journalistes étaient sélectionnés dans deux ou trois provinces.

« On va travailler sur les programmes de l’enfance »

M. Ndikuriyo a fait savoir que les défis ont été observés par rapport aux points obtenus par les participants.  « D’une manière générale, ils ont eu autour de 15 à 22 points sur quarante. Le niveau est un peu bas. Ce qui nous pousse à inviter nos enfants mais aussi les parents et les encadreurs à inciter les enfants à faire la lecture, à s’intéresser à l’histoire du Burundi parce qu’il y avait des questions sur l’histoire du Burundi et sur l’actualité », a-t-il conseillé. Le directeur général de la Communication a souligné que, les enfants qui avaient été retenus au niveau communal restent dans le projet « Enfants journalistes » et vont bénéficier d’un encadrement. Les 40 enfants journalistes sélectionnés pour cette édition ont bénéficié d’une formation avant de retourner chez eux et leur formation proprement dite est prévue en 2019. « On va travailler sur les programmes de l’enfance, sur les questions qui handicapent le développement de l’enfant, on va aussi travailler sur le plaidoyer où les enfants vont plaider pour les enfants», a souligné Jérôme Ndikuriyo.

Les enfants sont invités à s’informer et c’est aux parents à les soutenir  

Les enfants qui ont participé au concours et les parents qui les accompagnaient ont été également satisfaits des résultats. Adiel Bashirahishize, un enfant journaliste identifié pour représenter la province de Cibitoke a indiqué qu’il a participé au concours car, il aime le métier de journalisme. « Maintenant j’aurai l’occasion de voyager, de savoir plus sur le journalisme et de plaider pour le respect des droits des enfants», a-t-il dit. Il a invité les autres enfants à être à jour sur les informations qui concernent le pays ou partout dans le monde. Lambert Bashirahishize, l’un des parents a indiqué qu’il est satisfait des résultats et a invité les parents à soutenir les enfants pour qu’ils jouissent de leurs droits.
Grâce-Divine Gahimbare

Ouvrir