Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PARTI CNDD-FDD> Prière œcuménique du 30 août au 1er septembre 2018

Dieu occupe et occupera la 1ère place dans cette formation politique

 

DSC 5003Le parti CNDD-FDD a organisé une prière œcuménique d’action de grâce du 30 août au 1er septembre 2018 à sa permanence nationale. Les cérémonies d’ouvertures ont eu lieu dans l’après-midi du jeudi 30 août 2018 et ont été rehaussées par la présence du secrétaire général de ce parti Evariste Ndayishimiye ainsi que des membres du Conseil supérieur des sages. Dans son discours, M. Ndayishimiye a rappelé que le parti CNDD-FDD a décidé depuis belle lurette que la 1ère place dans cette formation revient à Dieu le Tout-Puissant. 

 

Cette prière a été ouverte par des chants de louange et d’action de grâce au Seigneur qui a toujours été au côté des Bagumyabanga du CNDD-FDD, aussi bien dans les meilleurs moments que dans les périodes les plus difficiles et confuses. Différentes chorales venues de toutes tendances religieuses se sont relayées et les chants tournaient autour d’un seul concept. Dieu a fait des merveilles au parti CNDD-FDD.Dans son discours d’ouverture de ces trois jours de prière, le secrétaire général du parti au pouvoir Evariste Ndayishimiye a rendu grâce à Dieu qui a pu sauvegarder le CNDD-FDD dans les pires moments où tout était possible. Il a souligné que l’acharnement de la communauté internationale dont le Burundi a été victime visait en premier lieu le parti au pouvoir. Mais comme Dieu est resté au côté des Bagumyabanga, tout est allé s’éclipsant progressivement au profit d’eux.Et de rappeler que c’était le 21 janvier 2002 dans un congrès extraordinaire du CNDD-FDD où les Bagumyabanga décidèrent que Dieu occupe la 1ère place au sein de cette formation qui, à l’époque était une force armée. Cette résolution sera réaffirmée en 2004 lors d’un congrès organisé en tant que parti politique agréé et non une force armée. C’est ainsi que le congrès extraordinaire du parti en août 2016 a finalement décidé que  chaque année, une prière œcuménique de trois jours sera organisée pour rendre grâce à Dieu. Le Comité central réuni en mars 2018 a réaffirmé cette résolution et a consacré la place de Gitega pour servir d’un rassemblement annuel de prière et cela à la date du 21 janvier faisant allusion au 1er congrès du CNDD-FDD de 2002. M. Ndayishimiye a fait savoir que la prière du 30 août au 1er septembre 2018 a été organisée pour préparer celle qui se déroulera à Gitega au mois de janvier 2019.

Changer les mentalités pour développer le Burundi

Le secrétaire général du CNDD-FDD a fait remarquer aux Bagumyabanga que cette prière est organisée pour leur permettre de se recueillir devant Dieu et l’appeler afin qu’il les aide à changer de mentalité, pour arriver à couper court aux vieilles et mauvaises habitudes afin de pouvoir développer le pays. Car, pour Evariste Ndayishimiye, l’ennemi qui reste pour les Bagumyabanga et les Burundais est la pauvreté. Il faut absolument que les Bagumyabanga demandent à Dieu la force de vaincre cette dernière et, ainsi, développer le Burundi. Il a appelé les Burundais en général et les Bagumyabanga en particulier à la solidarité, l’assistance et l’entraide mutuelle vers le développement durable.Cette prière œcuménique de trois jours pour les Bagumyabanga se poursuit et la parole de Dieu servant de thème a été tirée du livre des Nombres, chapitre 14, versets 26 à 35. Les cérémonies ont vu la participation des hautes personnalités du pays qui sont membres du CNDD-FDD. Il est important de signaler la présence du président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, du président du Sénat, Révérien Ndikuriyo, du Deuxième vice-président de la Républiqu, Joseph Butore, de l’Ombudsman de la République, Edouard Nduwimana, des membres du Parlement, du gouvernement, etc.
Amédée Habimana

Ouvrir