Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Première Vice-présidence> Retour de Gaston Sindimwo du Togo et de l’Ouganda

Des mesures ont été prises pour asseoir la paix et lutter contre le terrorisme

 

DSC02612Le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo est rentré le dimanche 5 août 2018 d’une double mission de travail qu’il vient d’effectuer à Lomé au Togo et à Kampala en Ouganda. Durant cette mission, des mesures ont été prises pour asseoir la paix et lutter contre le terrorisme lors d’un sommet des chefs d’Etat de la Cedeao et de la CEEAC.  

 

Le Premier Vice-président de la République Gaston Sindimwo s’est rendu au Togo pour représenter le président de la République Pierre Nkurunziza, au Sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale CEEAC. Les deux communautés devaient faire une réunion conjointe afin d’évaluer l’état sécuritaire qui règne dans ces entités. « Le constat fait est qu’il y a une instabilité à cause de la présence du mouvement Boko Haram dans l’Afrique de l’Ouest. Ainsi, nous avons pris des mesures pour juguler les infiltrations en provenance de la Libye », a-t-il souligné.La seconde décision prise est qu’une réunion conjointe devrait se tenir une fois l’an au cours de la session de l’Union africaine, et une fois les deux ans, une réunion regroupant les deux entités. La première réunion se fera à Ndjamena au Tchad.Gaston Sindimwo a également participé à la Conférence internationale sur la paix dans la région des grands lacs. Cette conférence s’est tenue en Ouganda où une déclaration de paix est sortie. En marge de ladite Conférence, M.Sindimwo a été reçu en audience par le président ougandais Yoweri Kagouta Museveni. Il lui a transmis les salutations de son homologue burundais Pierre Nkurunziza et lui a remercié pour sa contribution afin que le Burundi recouvre la paix.

Yvette Irambona

Ouvrir