Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COOPERATION SINO-AFRICAINE > Audience accordée à l’ambassadeur des Affaires du Focac par le chef de l’Etat burundais

M. Zhou est venu adresser une invitation au chef de l’Etat burundais  pour participer au prochain sommet du Focac

 

DSC02564Au chef lieu de la province de Ngozi, le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a reçu en audience Yuxiao Zhou, l’ambassadeur  pour les  Affaires du Forum de la coopération sino africaine (Focac) le mardi 31 juillet 2018, . M. Zhou était venu pour réitérer l’invitation du gouvernement chinois au président burundais,  à participer au prochain sommet du Focac qui se tiendra au mois de septembre de cette  année en République populaire de Chine. 

 

A la sortie de l’audience, Jean Claude Karerwa, porte-parole du  président de la république  du Burundi, a d’abord indiqué qu’à part cette invitation qu’il est venu adresser au chef d’Etat burundais pour la participation au sommet du Focac, prévu au mois de septembre prochain en Chine, M. Zhou était  également porteur d’un message de remerciement de la part du gouvernement chinois  pour la bonne façon dont le gouvernement du Burundi coopère avec le gouvernement chinois, tout en saluant les rapports d’amitié et de la coopération qui existent entre les deux pays. Pour ce qui est de cette invitation, M. Karerwa a ensuite informé que le président burundais a confié à son hôte que la réponse du Burundi ne tardera pas à parvenir au gouvernement chinois à travers le canal par lequel l’invitation  est parvenue au Burundi.La chine s’engage à continuer à soutenir le Burundi dans les différentes plateformesEn rapport avec le renforcement de la coopération entre le Burundi et la République populaire de Chine, M. Karerwa   a ajouté que M. Zhou a promis que la Chine ne ménagera aucun effort pour continuer  à soutenir  le gouvernement du Burundi dans les différentes plateformes. Il s’agit entre autres de la plateforme  sur le conseil de sécurité des droits de l’Homme, tout en privilégiant bien sûr une coopération gagnant gagnant,  respectueuse des intérêts et des aspirations légitimes de tous les pays. M. Karerwa a signalé que le chef de l’Etat burundais a, en plus de cette invitation lui adressée, salué à son tour l’engagement et la détermination de la République populaire de Chine à toujours œuvrer pour une coopération bénéfique, non seulement pour le Burundi, mais aussi pour tous les autres pays africains. A cela,  il a dit que le chef de l’Etat a aussi affirmé que la Grande muraille de Chine observée à partir de la lune peut être comparée à des infrastructures socioéconomiques qui ont été construites au Burundi.
Avit Ndayiragije

Ouvrir