Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCES DE NGOZI ET KIRUNDO> Travaux de développement communautaire et distribution d’aides par le chef de l’Etat burundais

Plus de trente tonnes de riz ont été distribuéesà plus de 1 500 ménages vulnérables

 

DSC02480 1Dans la poursuite de ses activités à l’intérieur du pays, le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza s’est joint  le lundi 30 juillet 2018, à la population des communes de Kiremba et Vumbi, successivement dans les provinces de Ngozi et Kirundo, dans les travaux de développement communautaire.  Après les travaux communautaires, le chef de l’Etat burundais a procédé à la distribution du riz aux réfugiés  refoulés du Rwanda et autres familles vulnérables en provenance de toutes les communes de la province de Kirundo. Et plus de trente tonnes de riz ont été distribués à plus de 1500 ménages vulnérables et chaque ménage a reçu  vingt cinq kilogrammes de riz. 

 

Dans la  province de Ngozi, le chef de l’Etat burundais s’est  joint aux habitants de la commune Kiremba dans les travaux de construction de l’école de fondation des patriotiques de Masanganzira, situé sur la colline Musasa dans cette même commune. Ils consistaient au mélange du sable, du ciment et du gravier pour le bétonnage de cinq salles de salles et un bloc administratif. Et  selon les informations reçues sur les lieux, cet établissement  est constitué par les sections maternelle, fondamentale et  post fondamentale. Signalons également que cette école est construite sur les fonds collectés par différents fonctionnaires originaires de la province de Ngozi mais avec l’appui en tôles d’une valeur de plus de 190 millions de la part du chef de l’Etat burundais. En province de Kirundo, le président de la République  s’est également joint à la population de la commune Vumbi dans les travaux de construction du bureau de la zone Vumbi et celui du chef de la colline Makombe dans cette même commune.

Les rapatriés refoulés du Rwanda ont été interpellés  à se joindre à leurs familles d’accueil pour construire ensemble le pays

Après les travaux de développement communautaire, le numéro un burundais, a procédé directement à la distribution de plus de trente tonnes de riz à plus de 1 500 ménages  provenant dans toutes les différentes communes de la province de Kirundo, parmi lesquels figurent les réfugiés refoulés du Rwanda ainsi que d’autres familles vulnérables. Le gouverneur de la province de kirundo, a dans son mot d’accueil informé que la paix et la sécurité sont  bonnes dans toutes les communes de cette province. Il a aussi affirmé que  tout cela est dû au travail en synergie  de toutes les composantes de la quadrilogie nationale.  « S’agissant de la contribution pour les élections de 2020, plus de 65% des populations ont donné leurs contributions. Et cette activité se poursuit encore », a-t-il mentionné. Pour ce qui est  des réfugiés burundais qui sont dernièrement rentrés dans le pays après avoir été  chassés par les autorités rwandaises,  le gouverneur de Kirundo a affirmé qu’ils ont été bien accueillis et a demandé à ces rapatriés de cohabiter très étroitement avec les autres citoyens, mais d’essayer de partager ensemble le peu qu’ils ont. Quant au chef de l’Etat burundais dans son discours, il a d’abord remercié les autorités ainsi que les habitants de cette  province pour un accueil chaleureux et un bon comportement qu’ils ont manifesté à l’endroit de leurs frères refoulés  du Rwanda. Il leur a ensuite demandé de continuer à garder le comportement et la culture burundais basés sur le respect afin qu’ils puissent se joindre facilement aux autres citoyens pour construire ensemble le pays.

« Des mesures appropriées seront bientôt prises pour une bonne survie de ces rapatriés »

Le chef de l’Etat a en plus signalé que pour la protection des réfugiés burundais qui sont encore dans les camps des déplacés  au Rwanda ainsi qu’une bonne survie des rapatriés qui sont déjà rentrés dans le pays, certaines mesures vont bientôt être prises par le gouvernement du Burundi. Le président de la République  a informé que l’Etat  déjà discuté avec les représentants du HCR et des organisations internationales afin de prendre toutes les mesures favorables  pour que tous les réfugiés qui sont au Rwanda puissent rentrer dans leur pays. « En second lieu, l’Etat est au courant que  tous les biens de ces refugiés ont été saisis par les autorités rwandaises avant qu’ils soient chassés. Alors, une commission sera mise en place  pour faire le recensement de tout ce qui a été saisi.  Et nous allons  plaider auprès de ces organisations pour  que ces rapatriés puissent récupérer leurs richesses », a soulagé M. Nkurunziza,  ajoutant que des cartes d’assurance maladies seront également distribuées à ces rapatriés pour assurer gratuitement  leurs soins médicaux.Et conformément au lancement du mois de la solidarité  par le gouvernement burundais  en vue de collecter les vivres de toutes sortes pour aider les familles les plus démunies, le chef de l’Etat a également accepté qu’il va donner  cinq tonnes de haricots et cinq tonnes de maïs à ces refugiés en provenance de sa propre récolte. Il a par ailleurs interpellé tous les agro-éleveurs burundais  à suivre le même exemple afin de soutenir familles les plus vulnérables à sortir de leurs pauvreté. Le chef de l’Etat s’est, par la suite, rendu sur la colline  Rutanga de la commune Gashikana pour visiter ses champs expérimentés où il a procédé aux activités de récolte du maïs et du blé. 

Avit Ndayiragije

Ouvrir