Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Coopération > Retour du président de l’Assemblée nationale

L’Egypte a toujours été un ami du Burundi dans divers domaines

 

DSC03195Le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda est revenu le lundi 30 juillet 2018 d’une mission  de travail qu’il a effectuée en Egypte. A part qu’elle apporte son appui du Burundi dans le domaine de la construction de certaines infrastructures comme l’octroi des tôles, l’Egypte soutient et reste du côté de notre pays dans les réunions internationales sur le Burundi. 

 

Le président de l’Assemblée nationale a rencontré son homologue et le ministre des Affaires étrangères de ce pays. Les deux autorités égyptiennes ont échangé avec M. Nyabenda sur différents accords signés avec le Burundi. Avant toutes les questions, les échanges ont d’abord porté  sur l’utilisation des eaux du Nil, des eaux qui doivent être protégées. Parmi les accords se trouvent celui portant sur cinq cent mille tôles promis par l’Egypte au Burundi. Jusqu’ici le Burundi en a reçu cent quatre-vingt-deux mille. Il y a aussi la construction du barrage hydroélectrique de Kirasa et la construction de l’Hôpital de Gitega. Ce sont là quelques projets auxquels il fallait faire un rappel pour qu’ils soient ravivés. Pour concrétiser divers accords entre les deux pays, un groupe ami  de parlementaires sera créé afin que les échanges soient faciles. Pour cela, des parlementaires burundais pourront bénéficier de formations en Egypte car ce pays dispose d’une université pour ce but. Avec le ministre des Affaires étrangères, l’Egypte a promis un don de minibus qui déplaceront les fonctionnaires de l’Assemblée nationale.Il faut savoir qu’à part ces accords, l’Egypte a toujours soutenu le Burundi et a toujours été de son côté dans les différentes réunions internationales sur le Burundi. Ce qui rend l’amitié Egypte-Burundi encore plus forte.
Blandine Niyongere

Ouvrir