Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Commune Bugendana> Promulgation de la nouvelle Constitution du Burundi

Le Burundi est entré dans une autre ère de son indépendance

 

DSC00754Le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a promulgué, le 7 juin 2018, la nouvelle Constitution de la république du Burundi au palais présidentiel de Gitega. Les cérémonies marquant cet événement ont ensuite eu lieu au stade de Bugendana de la province de Gitega où c’étaient rassemblés différentes autorités du pays, les représentants des corps diplomatiques, de confessions religieuses, des corps de défense et de sécurité, des partis politiques, de la société civile, la population de Gitega, etc. Le chef de l’Etat a indiqué que l’élection et la promulgation de la nouvelle Constitution est un pas qui marque l’indépendance totale du Burundi. 

 

Ces cérémonies ont débuté par une prière dite par les représentants des églises protestante, musulmane et catholique. Elle a été suivie de l’hymne national. Dans son mot de bienvenu, le gouverneur de la province de Gitega, Venant Manirambona, s’est réjoui du fait que cette cérémonie se passe dans  sa province et que c’est une journée unique et inoubliable pour les Burundais. Il a  aussi indiqué que dans  la province de Gitega la sécurité est bonne sur toute son étendue.Dans son message à la nation, le chef de l’Etat a remercié le Bon Dieu qui a sauvegardé les Burundais et a souligné que c’est une journée de joie pour le peuple Burundais. Il a f ait remarquer que la Constitution est pour tous les Burundais et les étrangers vivant au Burundi. Selon lui, cette Constitution va être un rassembleur de  ceux qui ont voté pour le Oui, ceux qui ont voté pour le Non, ceux qui se sont abstenus et ceux qui n’ont pas répondu aux élections. « Cette Constitution donne les mêmes droits à tous les Burundais ». Il a ainsi félicité les Burundais, les membres de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et ses démembrements, les médias, les corps de défense et de sécurité ; bref, tous ceux qui ont contribué pour que le processus électoral référendaire se déroule bien et sans incident.  Il n’a pas manqué de se réjouir du fait que l’élection référendaire s’est déroulée sans aucune contribution étrangère. De même, il a indiqué que ce sera de même en 2020 lors des élections générales. L’intégralité de ce message vous en dira plus. 
Astère NDUWAMUNGU

Ouvrir