Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PREMIERE DAME > Rencontre avec les filles du Lycée Sainte famille de Kanyinya

« Ce que tu seras demain, prépare-le aujourd’hui »

 

DSC02628La Première dame du Burundi, Denise Nkurunziza, a rencontré les filles élèves au Lycée Sainte famille de Kanyinya le mardi 5 juin 2018. C’était pour leur faire part de ses conseils sur la valeur de la fille qui se préserve. Elle leur a conseillé de s’atteler aux études pour mieux, préparer leur avenir. Elle leur a recommande d’éviter les mauvais amis et de savoir prendre de bonnes décisions au moment opportun. Les filles et leurs responsables ont, quant à elles, émis des souhaits et ont présenté des défis auxquels elles font face.  

 

A l’arrivée a ce lycée, la Première dame  été accueillie par les élèves et leurs responsables. Elles ont offert une vache à la Première dame et des paniers de vivres. Elle a, à son tour, offert 3 tonnes de riz et 120 cartons de lait Natura à ces élèves. Les enseignements ont beaucoup été centrés sur la préparation de l’avenir de ces filles. La directrice a souhaité que cette école soit clôturée afin que les responsables puissent contrôler les sorties et les entrées de leurs élèves filles. A ces propos, la Première dame a dit qu’elle met  un accent particulier sur la fille car ce sont elles les épouses de demain, les mamans de demain et  les leaders de demain. Ainsi, pour atteindre ce niveau, il faut que la fille soit consciente de ce qu’elle veut.  Qu’elle ait une vision et qu’elle travaille pour l’atteindre. Selon la première dame, les filles doivent savoir quel genre de mère elles seront demain.  Elles leur a conseillé d’être des personnes qui prennent des décisions au bon moment. Mme Nkurunziza a exhorté les filles à éviter  les fausses amies,  leur donnant l’exemple de filles qui tombent en erreur à cause de mauvaises influences.  Elle leur a également recommandé de se  défaire de certains comportements qui peuvent les induire en erreur comme l’alcoolisme, les sorties non contrôlées et non permises, etc. Elle leur recommande d’être attentifs aux conseils de leurs éducateurs.

Les filles devraient apprendreacquérir le sens de responsabilité à l’école

Pour la Première dame, les vacances ne sont que le changement d’activités. Les filles ont été appelées à aider leurs parents dès qu’elles quittent l’école pour aller à la maison. Certaines filles en profitent pour faire le vagabondage et en récoltent des grossesses. Mme Nkurunziza a bien spécifié que la place de l’élève n’est pas à la maternité mais sur le banc de l’école. Certaines filles pensent les grossesses par des contraceptifs est la solution, mais elles oublient que ces derniers ne protègent pas contre les maladies sexuellement transmissibles dont le VIH/sida.  A cela, elle a recommandé aux filles de se faire dépister afin de connaître leur état de santé. Les élèves, quant à elles, ont signalé le problème de manque d’eau. A cause de  cela, elles doivent sortir pour aller puiser l’eau à l’extérieur du lycée. Ce qui conduit souvent certaines à se conduire d’une manière indécente suite au manque d’encadrement.  Une enseignante a recommandé que ces enseignements soient décentralisés même dans les écoles les plus éloignées, et même dans les écoles primaires, car certaines écolières à Kirundo utilisent des contraceptifs. 
BLANDINE NIYONGERE

Ouvrir