Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Province de Cankuzo> Descente du Premier vice-président de la République

Lancement officiel de la campagne d’exécution des jugements en matière foncière

 

DSC 0094Le Premier vice-président de la république du Burundi Gaston Sindimwo a effectué une descente en province de Cankuzo. A cette occasion, il a procédé au lancement de la campagne d’exécution des jugements et de vérification des exécutions des jugements en matière foncière qui ont été clôturés. Cette activité contribuera dans la consolidation de la paix et la sécurité.  Il a lancé un appel à tout un chacun à faciliter ce travail des juges.  

 

Dans sa descente en province de Cankuzo, le Premier  vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo,  a lancé officiellement la campagne d’exécution des jugements et de vérification des exécutions des jugements en matière foncière qui ont été clôturés, le mardi 5 juin 2018.  La population burundaise vit de l’agriculture. De ce fait, M. Sindimwo a fait remarquer que  l’exigüité de la terre cause des conflits, et est sources d’insécurité. Il a ainsi souligné le rôle de la justice dans la lutte contre ce genre de conflits. Il a déploré les cas de non  exécution des jugements pendant des années, ce qui suscite des frustrations chez la population. Il a admiré donc cette voie du ministère pour traiter les questions en rapport avec les jugements en matière foncière. Cette activité a été opérée dans douze provinces. M. Sindimwo  a fustigé le comportement des juges qui exigent des pots-de-vin aux parties en conflit en vue d’effectuer une descente sur terrain pour l’exécution du jugement. Il les appelle à rendre des jugements équitables,  précisant que  celui qui passera outre cette recommandation sera sévèrement sanctionné. Il a appelé la population à rester sereine et calme devant le travail des tribunaux. Les cas de rébellion ont été fustigés. Il a conseillé la population de saisir la  juridiction supérieure en cas d’insatisfaction. M. Sindimwo a appelé les administratifs, les Forces de défense et de sécurité à contribuer dans ces actions des tribunaux. Il a exprimé sa gratitude à l’endroit du Pnud (Programme des Nations unies pour le développement) qui appuie dans ce travail et appelle les autres organisations internationales à apporter leurs appuis d’autant plus que la paix et la sécurité sont une réalité au Burundi.Bien avant ce lancement, Gaston Sindimwo,  la ministre de la Justice, de la protection civique et garde des sceaux, Aimée Laurentine Kanyana,  et d’autres cadres  avaient assisté à une séance d’exécution du jugement rendu pour Clotilde Kadahari et Pierre Mvuyekure au sujet de la terre sur la colline Muyaga en commune Cankuzo. Le tribunal de résidence de Cankuzo qui avait clôturé ce dossier a lui-même exécuté le jugement. Ces parties se sont toutes dites satisfaites du jugement  rendu et de son exécution.

La ministre de la Justice apprécie le travail en cours

A cette occasion, Aimée Laurentine Kanyana  a indiqué que cette activité s’est réalisée dans d’autres provinces et que cette phase va impliquer cinq autres provinces qui restaient. Selon elle, cette campagne va permettre d’éviter les risques d’insécurité à la population. Elle a remercié le Pnud pour son appui et a souhaité qu’il reste au côté du ministère de la Justice dans le traitement des questions en rapport avec la justice. Elle a appelé les administratifs à accompagner les juges dans leur travail lié  à cette campagne. Il a admiré le climat qui a régné dans l’exécution des jugements à Muyaga. Mme Kanyana  a souhaité que ce genre de questions soit traité rapidement sans attendre toujours l’appui du Pnud. Le directeur pays du Pnud, Alfredo Tiexiera, a admiré cette initiative et les résultats déjà atteints ; et a réitéré la volonté du Pnud de continuer à appuyer. Il a souhaité que la dimension genre soit prise en compte dans ce travail. 
Alfred Nimbona

Ouvrir