Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ENTRETIEN>Avec le coordinateur du Cnfal

Sur les étapes et acteurs impliqués dans l’élaboration et la validation du budget communal

 

DSC 0306Parmi ses missions, le Cnfal procède au renforcement des capacités des acteurs locaux. Et à ce propos, des modules sont prévus dont celui sur l’élaboration du budget communal. Serges Njebarikanuye coordinateur du Cnfal (Centre national de formation des acteurs locaux) indique que le centre prévoit le renforcement des capacités des responsables de l’administration communale sur l’élaboration du budget annuel. 

 

 

Au cours de cet entretien, M. Njebarikanuye a laissé entendre que le processus d’élaboration du budget communal suit des étapes bien précises et à chaque étape, il y a des acteurs clés impliqués. Il y a entre autre l’estimation des besoins annuels, la prise en compte des dépenses obligatoires, l’écriture et la présentation du budget, l’approbation et la validation et la publication ainsi que le rappel du calendrier du budget.Le coordinateur du Cnfal a fait savoir que l’administrateur communal, en étroite collaboration avec le comptabl, doit adopter une approche participative. Les chefs de services, les chefs de collines et de zones sont appelés à ce niveau à faire état de leurs besoins et à les justifier. Dès lors, il doit reprendre le plan communal de développement et définit les investissements annuels prioritaires qui y sont programmés. En étroite collaboration avec les élus communaux, l’administrateur doit ensuite organiser une série de rencontres avec les principaux acteurs pour confronter ses hypothèses de travail et adapter ses premières prévisions. Ces acteurs sont notamment réunis dans le comité communal de développement communautaire. Il peut également consulter le secteur associatif local, le secteur privé.A ce moment, poursuit M. Njebarikanuye, le président du conseil communal, les membres de la Commission des finances du conseil communal, l’administrateur, le comptable et le conseiller chargé des questions économiques et du développement se réunissent pour analyser les performances réalisées au niveau de l’exécution du budget. A cette étape, participent aussi les percepteurs des taxes et les chefs de collines et le moment est opportun pour tracer les orientations budgétaires pour l’exercice suivant. « A cette étape, l’administrateur communal doit veiller à ce que le projet de budget inclut impérativement les dépenses obligatoire. Il s’agit notamment du remboursement de la part du capital et des intérêts des emprunts à échoir au cours de l’exercice et la participation de la commune au programme de développement communautaire pour ledit exercice » renchérit le coordinateur du Cnfal.Quant à l’approbation, la loi  communale prévoit que le budget  communal est  adopté par  le conseil  communal  au  plus  tard  le 30 septembre de l’année précédente et approuvé par le gouverneur de province au plus tard le 31 octobre de l’exercice précédent a-t-il fait remarquer.

Amédée Habimana

Ouvrir