Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ENERGIE> Evaluation de la situation financière de la Regideso

Cette société est capable de payer les factures qui lui sont présentées et dégager des bénéfices

eneSi la Regideso fournit le meilleur d’elle-même, les recettes peuvent même atteindre plus de 4 milliards et demi.  Ainsi, elle pourrait faire face à toutes ses dépenses et dégager des bénéfices.

La Regideso a procédé, le vendredi 27 avril 2018, à la présentation du rapport de la Commission chargée de l’évaluation de sa situation financière. Au terme de cette présentation, le ministre de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines, Côme Manirakiza,   se dit satisfait de cette situation. La Regideso a procédé, le vendredi 27 avril 2018, à la présentation du rapport de la Commission chargée de l’évaluation de sa situation financière. Au terme de cette présentation, le ministre de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines, Côme Manirakiza,   se dit satisfait de cette situation. D’après lui, les conclusions du rapport viennent de démontrer que la Regideso, si elle parvient à fournir beaucoup d’efforts au niveau de la mise en place de ses structures, est capable de pouvoir faire face à ses dépenses et dégager des bénéfices, contrairement aux  mauvaises langues qui disent que la Regideso se trouverait dans une position déplorable. Le ministre Manirakiza a fait remarquer que la Regideso doit seulement changer de comportement pour pouvoir faire face aux différents défis. Le rapport vient de prouver que la Regideso est capable de payer les factures qui lui sont présentées en vue de faire face à toutes les dépenses et dégager des bénéfices. Il a précisé que son ministère aura l’occasion de bien le dire une fois qu’il aura bien analysé le rapport pour que la Regideso puisse mettre en application les différentes recommandations qui y sont formulées. Il a particulièrement demandé aux chefs de service de cette institution de suivre régulièrement leurs collaborateurs dans leur travail de tous les jours.   Il a interpellé le personnel de la Regideso pour qu’il puisse travailler assidûment pour relever tous ces défis. Et si la Regideso n’existe pas, donc le personnel n’existera pas. Ainsi, tout le monde doit travailler pour que la Regideso soit performante de manière à dégager des bénéfices. Surtout que c’est une société commerciale. Qu’il n’y ait plus de personnel qui se comporte comme si la Regideso lui permet d’avoir une adresse. A cet effet, il faut changer dans le sens de revoir le système de travail pour que tout le personnel soit encadré.  A ce niveau, la Regideso pourrait  éviter des difficultés. Il a remercié les membres de la commission qui vient de passer une dizaine de jours sur ce travail. Une nouvelle séance de travail pourra suivre pour mettre en application les différentes recommandations que la commission a formulées. 

Masta Shabani

Ouvrir