Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Enabel> Communiqué de presse

Enabel, l’agence de développement belge, appuie l’organisation du 2 au 7 avril 2018 des Journées pédagogiques pour

13 000 enseignants de l’enseignement post-fondamental au Burundi. 

Sur financement du royaume de Belgique, l’Agence belge de développement, Enabel, en appui à la direction générale des Bureaux pédagogiques (DGBP) et à l’inspection générale de l’enseignement (IGE), poursuit aujourd’hui ses appuis à l’encadrement des enseignants du post-fondamental général et pédagogique, en vue de renforcer les compétences des enseignants burundais sur la mise en œuvre de la pédagogie de l’intégration dans les classes.Les Journées pédagogiques du mois d’avril 2018 sont consacrées au renforcement des capacités des enseignants en pédagogie des grands groupes. En effet, cette activité est organisée afin de permettre aux enseignants de répondre au souci d’une bonne gestion des classes à effectifs pléthoriques, et aux quelques 105 000 apprenants burundais qui passeront en 3e année du cycle post-fondamental général et pédagogique à la rentrée scolaire 2018-2019 d’atteindre les compétences requises. Ces formations sont inscrites dans la suite des campagnes d’observation des pratiques en classe intervenues en novembre 2017.Cette activité se déroule du 2 au 7 avril 2018 et concerne 13 000 enseignants du post-fondamental général et pédagogique. Ces formations en cascade se dérouleront dans toutes les communes du pays et mobilisent tant les apports théoriques, conceptuels et opérationnels de la pédagogie des grands groupes, que des activités pratiques liées à la gestion, par l’enseignant, de classes à effectifs pléthoriques.Par ces activités d’accompagnement, le projet PAOR FE, mis en œuvre par Enabel en collaboration avec la direction générale des Bureaux pédagogiques (DGBP) et l’inspection générale de l’enseignement (IGE), contribue donc activement à l’amélioration des compétences des futurs lauréats de l’enseignement post-fondamental général et pédagogique, et anticipe les défis posés par la nécessité de développer une formation de qualité pour tous les enseignants concernés.L’action est réalisée dans le cadre du soutien de la Belgique à la population burundaise.

Ouvrir