Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

AJBEF> Seizièmes journées annuelles

Sous le thème : « La spécificité de l’activité bancaire et résolution efficace du contentieux y relatif »

 

DSC 0817L’Association africaine des juristes des banques et établissements financiers (AJBEF) organise du 3  au 5 avril 2018 ses 16e journées annuelles sous le thème : « La spécificité de l’activité bancaire et résolution efficace du contentieux y relatif. » C’est une occasion aux plus de cent participants de douze pays d’Afrique d’améliorer les compétences dans leur métier. 

 

Le président de l’AJBEF, Albert Okito, a informé que la tenue de ces  16e journées annuelles à Bujumbura s’inscrit dans la logique de cette association qui organise chaque année un échange sur les questions qui préoccupent les banquiers au quotidien. Selon lui, il est du devoir de l’AJBEF Burundi de resserrer les liens entre les juristes  des banques et des établissements financiers, échanger les informations entre les membres de la profession de manière à améliorer leurs compétences dans leurs métiers. Ils auront aussi l’occasion de débattre et faire connaitre les opinions de la profession sur tous les temps du droit et les partager avec tous les autres intervenants et les spécialistes du droit. M. Okito a salué la participation massive des membres du corps judiciaire, des avocats et  des notaires. Il a indiqué qu’une vision partagée de l’institution bancaire et de ses spécificités au regard du droit va permettre une meilleure compréhension des contraintes des uns et des autres. Et par la même occasion, elle va aboutir à une bonne collaboration entre les banques, les établissements financiers et le corps judiciaire. Le ministre de la Justice et garde des sceaux Aimée-Laurentine Kanyana a informé, dans son  allocution, que ces journées annuelles organisées au Burundi offrent une opportunité aux banquiers et aux magistrats d’échanger sur la spécificité de l’activité bancaire et la résolution efficace du contentieux y relatif. Ce thème coïncide avec la promulgation d’une nouvelle loi y relative le 21 août 2017. Selon Mme Kanyana, les innovations apportées par cette loi, notamment la réalisation des garanties seront l’objet d’échanges et les recommandations formulées aideront à affiner les textes de sa mise en application. Les participants auront l’occasion de connaître les pratiques bancaires en matière de réalisation des garanties ainsi que  les difficultés bancaires inhérentes à l’évolution des technologies de l’information et de la communication. Quant au ministère de la Justice, il accompagnera toutes les initiatives visant à promouvoir un bon climat des affaires et fera tout pour que le contentieux bancaire soit résolu dans l’intérêt du système financier. Elle a conclu que le ministère de la Justice mettra en place un cadre d’échange avec tous les partenaires du système bancaire notamment par des journées banque-justice en vue d’un échange d’expériences. 
Ezéchiel Misigaro

Ouvrir