Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

HTB ET ONT> Les recommandations issues de la réunion à l’intention des opérateurs du secteur du tourisme

Le gouvernement est appelé à tester le portail et la plateforme de facilitation du marketing

 

DSC 0104A l’occasion de la réunion du 1er mars 2018 à l’intention des opérateurs du secteur du tourisme par la Chambre sectorielle de l’hôtellerie et du tourisme (THB) et l’Office national du tourisme (ONT), des recommandations ont été émises. Le gouvernement est appelé à tester le portail et la plateforme de facilitation du marketing. 

 

Il a été recommandé au gouvernement de multiplier les occasions de dialogue du genre pour consolider la collaboration entre le secteur public et le secteur privé d’où proviendront des partenariats public-privé (PPP) solides. Les participants ont également appelé au gouvernement de tester le portail et la plateforme de facilitation du marketing pour les prochains évènements dont le forum Rotary club international dont le Burundi fait partie, prévu en avril 2018. Les participants ont suggéré à l’Office national du  tourisme d’être un bon interlocuteur pour que le gouvernement puisse notamment améliorer les conditions d’octroi de visa avant, pendant et après le sommet du Comesa ; arrêter des stratégies pour promouvoir le tourisme intérieur notamment en éduquant la société à une culture de consommation et ; revoir à la baisse les différentes taxes sur l’hôtellerie.

Mobiliser des fonds permettant  d’introduire des produits nouveaux

Les participants ont aussi recommandé à l’Office national du tourisme, de continuer à former le personnel des hôtels et des sites touristiques afin d’améliorer la qualité d’accueil des touristes. Ils ont suggéré de mobiliser des fonds permettant  d’introduire des produits nouveaux, mais tout en faisant des efforts pour protéger ceux déjà existants. Et en plus, introduire de nouvelles compagnies aériennes et mettre en compétition avec celles  en activité au Burundi afin de baisser le coût des billets d’avion. Les participants ont encouragé les initiatives d’organisation des évènements au Burundi. Face au problème de sécurité qui parfois freine les visiteurs,  les participants ont recommandé d’améliorer le système de sécurité afin de mieux rassurer nos touristes. Ils ont aussi suggéré de trouver une solution au problème des coûts élevés de l’eau et de l’électricité dans les hôtels et d’accélérer la mise en place d’une carte touristique EAC, et une carte Comesa. A l’ONT et Media Box, les participants ont conseillé de mettre la plateforme à la disposition des opérateurs économiques.Dans le but de maximiser les opportunités d’affaires avec le sommet  du Comesa, les hôteliers  et les autres opérateurs économiques sont appelés à bien apprêter leurs infrastructures touristiques afin de pouvoir réserver un accueil décent aux  hôtes de marque pendant le sommet du Comesa. Ils sont aussi appelés à rendre disponible endéans deux semaines toutes les informations nécessaires et les envoyer sur le e-mail de Media Box pour qu’elles soient retenues dans la plateforme. Et enfin, ils sont appelés à contribuer à l’amélioration de l’image du pays en lançant des messages positifs sur le Burundi.

Ezéchiel Misigaro

Ouvrir