Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

USINE IRON STEEL> Visite du Deuxième vice-président de la République

Il demande à l’usine de garantir la traçabilité du rapatriement des devises

 

DSC 2391Dans la matinée du vendredi 2 février 2018, le Deuxième vice-président de la république du Burundi, Joseph Butore a effectué une visite à l’usine de fabrication de fer à béton « Iron Steel» sise au quartier industriel. Joseph Butore encourage l’entreprise et lui demande de garantir la traçabilité du rapatriement des devises.  

 

Après une visite guidée de l’entreprise, étape par étape, et après avoir signé dans le livre d’or, Joseph  Butore a informé la presse qu’il a trouvé en Iron Steel une usine bien installée, qui constitue un véritable pilier du développement. « L’usine qu’on vient de visiter est un véritable pilier du développement. Car si on construit avec des matériaux durables, on arrive à une infrastructure de qualité et c’est cela le développement durable. Nous avons trouvé qu’Iron Steel est une usine bien installée, bien équipée, avec un personnel de plus de  deux cents personnes, essentiellement burundais», a fait entendre Joseph Butore. Pour lui, cette main-d’œuvre faite de Burundais est un grand avantage pour le développement du Burundi.

Iron Steel, grand partenaire de la Regideso

Joseph Butore a aussi salué l’initiative de l’entreprise d’utiliser comme matière première les ordures métalliques au moment où certaines entreprises sollicitent souvent au gouvernement de les ravitailler de l’extérieur, avant d’ajouter que c’est une usine figurant parmi les grands partenaires de la Regideso. « C’est une usine qui livre sur le marché interne et externe une production importante. Une usine qui paie des impôts, une usine qui fait partie des  meilleurs clients de la Regideso car elle paie plus de cent cinquante millions de francs. Une machine qu’on allume ici fait vibrer plusieurs segments de la chaîne économique du pays et cette résonnance va même au-delà de nos frontières », a-t-il ajouté.Joseph Butore a encouragé les responsables de l’usine et leur a promis que le gouvernement burundais restera à leurs côtés en les aidant à surmonter certains défis, notamment les facilités d’exportation et la disponibilité permanente du courant et de l’eau de la Regideso. Même si, jusqu’alors, l’entreprise ne souffre pas de mévente de sa production, M. Butore lui a demandé de maintenir la qualité afin de surmonter la concurrence. Il a également exhorté l’usine à garantir toujours la traçabilité du rapatriement des devises issues des exportations et a demandé aux autres entrepreneurs d’investir dans d’autres domaines car on ne peut pas construire une maison avec seulement du fer à béton. Dans cette visite, M. Butore était accompagné par le ministre en charge des Finances, le ministre de l’Energie et des mines et celui ayant l’environnement dans ses attributions. 

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir