Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

COMMERCE> La flambée des prix des matériaux de construction

Les prix de certains articles sont passés du simple au double

 

IMG 26Les prix des matériaux de construction ont grimpé d’une façon exorbitante. Pour certains matériaux, les prix sont passés du simple au double ou bien plus. Les commerçants expliquent que les raisons de cette hausse sont notamment,  l’inflation de la monnaie burundaise et la hausse du prix de transport.  

 

La rédaction du quotidienLe Renouveau a retracé  les variations des prix de certains articles utilisés pour la construction des maisons. Nous nous sommes rendus au marché de « Bujumbura city market » communément appelé « Chez Sion », le jeudi 25 janvier 2018.

Le prix  d’une  tôle simple est passé de 12 500 à 18 500 FBu  et  le fer à béton de 12 000 à 13 000  pour ceux de 8 mm de diamètre ; de 16 000 à 24 000 pour ceux de 10 mm de diamètre et de 24 000 à 32 000 FBu pour ceux de 12 mm de diamètre. Un kg de clous de 4 cm est passé de 2500 à 5000 et le prix d’un kg de clous pour tôles simples est passé de 3 500 à 7 000 FBu. Les carreaux pour un carrelage immobilier de 50 centimètres de largeur qui se vendaient à 35 000 francs se vendent aujourd’hui à 55 000 pour un paquet de 7 pièces. Et les carreaux de 30 cm qui étaient entre 15 000 et 20 000 francs  se vendent aujourd’hui à 30 000 francs. 

Le bois et les planches que l’on utilise dans la construction n’ont pas été non plus épargnés par la hausse des prix. Le prix d’une perche est passé de 1 200 à 1 300 FBu tandis que celui de planche est passé de 3 500 à 6 000FBu.Une benne de la terre ordinaire est passée de 50 000 à 60 000 FBu ; tandis que celle  du  gravier  est passée  de 80 000 à 100 000. Une benne de sable qui se vendait à 35 000 se vend aujourd’hui à  45 000,tandis que les briques cuites sont passées de 30 à 45 francs la pièce.Le prix du ciment est revu à la baisse, partant de 30 000 à 24 000 FBu. Les commerçants ont indiqué que le prix de cet article varie quotidiennement.Les commerçants indiquent que la hausse des prix des matériaux de construction est due aux prix de transport qui varient du jour au lendemain suite à la pénurie récurrente du carburant. D’autres  attribuent cette montée à la pénurie des devises.

Eric Mbazumutima

Ouvrir