Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MARCHE DE RUZIBA> Affichage des listes des commerçants

Un délai d’un mois est  accordé, pour la construction des stands métalliques

000aaaa2018La mairie de Bujumbura via son conseiller principal et président de la Commission chargée de la réinstallation des commerçants dans les marchés, Ing. Ramadhan Nkurikiye, a procédé le mardi le 2 janvier 2018 au marché de Ruziba à l’affichage des listes de commerçants. Ainsi, un délai d’un mois a été accordé pour la construction des échoppes  métalliques.  


M. Nkurikiye a fait savoir que cet affichage des listes de commerçants est effectué au marché de Ruziba et celui de Kinama. Il a aussi déclaré que les commerçants qui exerçaient leurs métiers dans ces marchés, sont ceux qui ont bénéficié des places en premier lieu. Ce ne sont pas de nouveaux bénéficiaires. Ils peuvent venir voir leurs noms sur les listes et les numéros des stands qu’on leur a octroyés. Et d’ajouter qu’après, ils vont contacter le commissaire du marché avec une copie de leurs fiches de paiement, afin de vérifier qu’ils n’ont pas d’arriérés. S’ils n’en ont pas, ce dernier va alors leur montrer leurs places et vont commencer à construire les stands métalliques. « On leur a accordé un délai d’un mois pour qu’ils achèvent la construction de leurs stands. Après ce délai, le marché de Ruziba sera ouvert. Les commerçants qui auront des questions, sont priés d’adresser une lettre  au président de la Commission avec une copie de leurs fiches de paiement à la mairie ne dépassant pas le 19 janvier 2018 », a renchéri M. Nkurikiye. 

M. Nkurikiye a également révélé que la Commission a pris plus de temps car, elle était en train d’analyser les listes qu’elle disposait à la mairie, pour éviter des mécontentements de commerçants et leur éviter également à exercer leurs métiers dans les rues. La Commission avait sept marchés à replacer et plus de dix mille commerçants à recaser dans ces marchés. Au moment de la remise de ces marchés, l’entreprise de construction avait remis les plans uniquement, et sur les emplacements rien n’était marqué. On a d’abord procédé à l’identification, ensuite au dénombrement des places possible et enfin au traçage de ces places. Et d’ajouter qu’à titre d’exemple, au marché de Ruziba on disposait de 1.188 commerçants identifiés alors que lors de la remise des marchés il n’y avait que 714 places. Pour ce, on avait un manquant de places pour  474 commerçants. Aussi, au marché de Kinama, on disposait de 2027 commerçants identifiés. Mais, lors de la remise des marchés, il y avait 773 places sur le plan.  Il fallait encore trouver 1254 places. Alors, comme le maire de la ville avait promis à tous les commerçants qu’ils allaient regagner leurs places, on a tout fait pour les satisfaire. M. Nkurikiye a signalé que dans deux semaines, les autres marchés verront l’affichage des listes de leurs commerçants. 


Evélyne Habonimana

Ouvrir