Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

DEVELOPPEMENT> Commune Bukirasazi

L’administrateur félicite la population pour sa contribution

 

DSC 0177La cohabitation pacifique de la population de la commune Bukirasazi dans sa diversité est à l’origine des réalisations vers le développement local. Cette cohésion pousse toutes les forces vives de la commune à s’atteler aux travaux de développement communautaire en plus des activités au rythme du quotidien chacun dans ses affaires. Cela n’a été possible que grâce au fonctionnement effectif des comités mixtes de sécurité qui identifie au quotidien toute menace à la sécurité physique, alimentaire, sanitaire, d’après l’administrateur de cette commune. 

 

Dans un entretien accordé à notre rédaction le samedi 4 novembre 2017, Suavis Habonarugira administrateur de la commune Bukirasazi de la province de Gitega a laissé entendre que l’étape déjà franchie en matière de développement dans cette circonscription est satisfaisante. La population contribue d’abord dans l’élaboration du plan communal de développement via leurs représentants collinaires puis participe dans la réalisation des projets de développement par la contribution physique et morale. Ce qui rend fière la population qui, au bout du compte voit leurs enfants fréquenter des écoles qu’elle a elle-même construites ainsi que des centres de santé, etc.S’exprimant sur la cohabitation de la population, Mme Habonarugira a indiqué qu’elle est excellente. Et de dire que dans sa diversité politique, ethnique, religieuse, la population répond massivement dans les travaux de développement communautaire.

La collectivisation des marchés, un des facteurs à l’origine de l’amélioration des recettes communales

La commune Bukirasazi vit grâce aux recettes provenant de diverses matières taxables. Et l’administrateur de faire remarquer que depuis que la gestion du marché moderne a été remise dans les mains de la commune conformément à la politique du gouvernement, les recettes se portent bien et en moyenne pour le seul marché, la commune perçoit entre 800 000 et 1 000 000 FBu.Quant à la contribution des natifs au développement, l’administrateur de Bukirasazi se montre satisfaite. Il y a 3 hôtels modernes construits par les natifs et ceux-ci contribuent non seulement à l’amélioration de l’image de la commune mais aussi à l’augmentation des recettes et la création d’emploi » a-t-elle signalé. Mais le chantier est encore long, d’où une sensibilisation en cours pour inciter les gens à travailler en association pour réaliser de grands projets.
Amédée Habimana

Ouvrir