Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

EAC>Transport sur le lac Tanganyika

«La Banque mondiale a engagé plus de 500 millions de dollars »

 

DSC00451Le secrétariat général de l’Eac en collaboration avec l’autorité du lacTanganyika et le secrétariat exécutif du Corridor central a organisé une conférence de présence pour faire le briefing media sur le développement du Corridor intégré-programme de transport sur le lac Tanganyika. 

 

Dans son discours, le secrétaire général de l’Eac, Libérât Mpfumukeko, a fait savoir que le programme de transport sur le lac Tanganyika représente une autre  initiative coordonnée entre les Etats partenaires, les partenaires au développement, et les organisations régionales, pour fournir un système de transport intégré, efficace et rentable pour nos  régions.Il a ajouté que le lac Tanganyika est idéalement placé pour fournir des liens internationaux entre les blocs économiques régionaux tripartites de l’Eac, du Comesa et de la SADC, et par conséquent, un canal critique non seulement pour les besoins de transport mais aussi pour des avantages économiques plus larges. M. Mpfumukeko a indiqué que la Tripartite rassemble vingt-six pays avec une population totale de plus de 650 millions d’habitants, qui représentent 57% du marché africain.Il a par la suite fait savoir que le programme du transport sur le Lac Victoria a débuté en 2015 et couvre les projets en Ouganda, en Tanzanie et au Rwanda avec le soutien de la Banque mondiale et du Department for international Development (DFID). La Banque mondiale a engagé environ 600 millions de dollars pour le projet de transport sur le lac Victoria et plus de 100 millions de dollars ont été approuvés par la Banque mondiale pour les composantes rwandaises.Il a ajouté que la même banque a engagé plus de 500 millions de dollars pour soutenir le programme de transport sur le lac Tanganyika. Il a indiqué qu’il a besoin du soutien d’autres partenaires de développement pour l’adoption de projets, le financement et le mélange. Et l’importance de  l’infrastructure et du système de transport efficace pour le développement économique régional dans la Communauté est-africaine reste impératif.Il a enfin signalé que les études de faisabilité du programme de transport sur le lac Victoria en partenariat avec la Banque Mondiale sont achevées.  
Olivier Nishirimbere

Ouvrir