Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Lac Tanganyika> Projets pour renforcer les échanges commerciaux

Agrandissement du port de Bujumbura, un des projets

 

DSC 2212En vue d’augmenter le volume d’importation des marchandises passant par le lac Tanganyika, des projets sont envisagés pour renforcer les échanges commerciaux. Il s’agit, notamment, de l’agrandissement du port de Bujumbura et de la construction des ports de Rumonge et Kabonga pour lesquels les travaux vont bientôt commencer. 

 

Selon le ministre des Transports, des travaux publics et de l’équipement, Jean-Bosco Ntunzwenimana, la capacité de stockage au port de Bujumbura est suffisante, mais « nous nous y préparons pour que nous puissions recevoir beaucoup de marchandises ». Pour cela, il a indiqué qu’il existe deux projets dont l’un sera financé par la coopération japonaise, Jica.     « Nous sommes en contact pour pouvoir commencer le projet. Il y aura la construction d’un terminal en container. Aussi, il est prévu la construction du caniveau du collecteur de Ruvumera, avec également un chantier naval pour pouvoir renforcer le trafic dans le lac Tanganyika », a-t-il affirmé.Le second projet sera financé par la Bad (Banque africaine de développement) pour lequel les études sont déjà terminées pour le port de Bujumbura.         « Nous sommes en train de discuter avec la Bad pour pouvoir mobiliser les financements afin de commencer les travaux le plus tôt possible », a-t-il poursuivi. 

Construction des ports de Rumonge et Kabonga

Le ministre Ntunzwenimana a également fait savoir qu’il y a d’autres projets sur le lac Tanganyika pour que les Burundais puissent avoir les marchandises à moindre coût, notamment la construction du port de Rumonge où la Banque mondiale a promis au Burundi le financement des études des travaux. “Les études vont commencer et nous espérons que ce port puisse être prochainement  construit ».Concernant le port de Kabonga, le ministre en charge des transports a précisé que les études ont déjà commencé avec le bureau d’études Altéria.          « Nous allons voir comment chercher des financements pour la construction du port de Rumonge. Nous sommes également en contact avec les autorités zambiennes qui effectuent des missions au Burundi pour pouvoir explorer les opportunités d’échanges commerciaux », a-t-il dit.                                                                                               

Yvette Irambona

Ouvrir