Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Ecoles privées> Lamentations des parents sur les spéculations de certains responsables

Les parents demandent une certaine régularité

 

IMG 0822A l’approche de la rentrée scolaire, certains responsables ou détenteurs des écoles privées fixent comme ils veulent, les frais d’inscriptions et ceux du minerval, sans consulter les parents. Ces derniers indiquent qu’il s’agit du désordre car chaque responsable fixe le prix comme il veut, ce qui ne les avantage pas.  Ces parents demandent une certaine régularité. 

 

Au lieu de collaborer avec les parents,  ces responsables prennent des mesures unilatéralement car ils savent que les parents doivent s’exécuter puisqu’ ils n’ont pas d’autres choix.  Il faut que, chaque fois que l’école désire revoir à la hausse les frais de scolarité, d’inscription ou les prix d’autres matériels scolaires,le responsable contacte les parents afin d’aboutir sur un consensus. Certains parents, dont les enfants fréquentent les écoles privées,  se lamentent comme quoi les  responsables ou les détenteurs de ces écoles exigent aux parents d’acheter des uniformes ou d’autres  matériels scolaires à l’école où ils sont vendus à des prix exorbitants, et en fixant également les frais d’inscription et ceux du minerval comme ils veulent. Ce qui  n’avantage pas du tout  les parents. Il serait mieux de laisser le choix à ces derniers afin qu’ils achètent ces livres ou autres matériels là où ils veulent  et là où les prix sont plus au moins accessibles. Concernant les uniformes, les parents demandent aux responsables des écoles privées  de les laisser le choix, en leur donnant la liberté d’acheter eux-mêmes des tissus  afin de les faire confectionner chez leurs tailleurs. Ainsi, ont-ils fait remarquer, le coût sera réduit.  Ces parents demandent également au ministère en charge de l’éducation, d’intervenir en contrôlant surtout au début de chaque rentrée scolaire les mesures prises par les écoles privées.
Emelyne Iradukunda

Ouvrir