Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

API>Atelier de formation des membres du personnel de l’Api sur le profilage pays, secteurs et projets

Améliorer la capacité du personnel pour attirer les investisseurs

 

L’Agence burundaise pour la promotion des investissements (Api) a organisé du 31 août 2017 au 07 septembre2017   un atelier  de formation pour le renforcement des capacités du personnel de l’Api en matière de promotion et de facilitation.

 

Le Centre de commerce et d'investissement de l'Afrique de l'Est a organisé un atelier de formation  de 7 jours au Burundi à l’intention du personnel de l’Api  dans le cadre de son programme de renforcement des capacités fourni aux agences d'investissements dans la région de la Communauté est -africaine et au Madascar.  Les objectifs de l'atelier étaient d'aider l'Api à renforcer ses capacités de son personnel en matière de promotion et de facilitation pour attirer des investissements directs étrangers (I.D.E) de haute qualité qui s'harmonisent avec son programme de développement et ses politiques de promotion des investissements. La formation s'est concentrée sur la présentation des meilleures pratiques et outils utilisés dans la promotion et la facilitation des investissements afin d'optimiser la conversion des opportunités pour les investissements réels. Les participants ont acquis suffisamment de compétences pour attirer davantage des investissements directs étrangers, comme la réalisation de recherches, l'élaboration de bases de données sécurisées et centralisées et la création de l'Intelligence d'entreprise.Christine Ng'ang'a, la consultante du centre et dresseur de cette formation, a déclaré que  les I.D.E jouent un rôle important car ils apportent des compétences de développement, de création d'emplois, de transfert de technologie et accroissent les liens commerciaux avec les entreprises locales dans le pays. Mme Ng’ang’a a conseillé au personnel de l'Api de faire de son mieux pour améliorer ses compétences en communication, de publier les opportunités d'investissement du Burundi dans les langues utilisées par les investisseurs étrangers, comme l'anglais et le français, afin d'attirer de nombreux I.D.E au Burundi.Dans la même perspective, elle a aussi signalé que le site Web la communication et les médias locaux, régionaux et internationaux ne devraient pas être exclus.

 Lauritha  Ladouce KAMUGENI (stagiaire)

Ouvrir