Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MINISTERE EN CHARGE DE LA JEUNESSE> Création d’une banque des jeunes

Pour financer les projets des jeunes

 

aaaaqqssrdserLa jeunesse est l’une des grandes composantes de la population burundaise. Les statistiques déjà faites montrent que la jeunesse est autour de 65 %. C’est dans cette optique que pour pallier les différents défis que rencontre la jeunesse burundaise, le gouvernement via le ministère en charge de la jeunesse, va créer une banque des jeunes. Ce sera une banque d’investissement et de commerce

 

Le Forum national de la jeunesse a eu lieu en mars de l’année passée. Les jeunes ont, à cette occasion, exposé les problèmes majeurs auxquels ils font face pour que le gouvernement les aide à trouver des solutions. C’est ainsi que le ministère en charge de la jeunesse a mis en place une politique nationale de jeunesse mais, « cela ne suffit pas car ce ne sont que des paroles seulement. Nous avons un autre objectif qui nous a été donné par le président de la République que d’ici mars 2018, nous allons créer une banque des jeunes. Nous avons aussi pensé comment sera cette banque », d’après le ministre de la Jeunesse, des sports et de la culture, Jean-Bosco Hitimana.

Une banque avec un capital social de 30 à 40 milliards de francs burundais

Le ministre en charge de la jeunesse a aussi ajouté qu’ils sont maintenant à l’étape d’une étude de faisabilité et des consultants recrutés qui vont bien étudier l’organisation de cette banque que ce soit au niveau de la gestion administrative, du règlement des opérations ou du Règlement d’ordre intérieur, etc. «D’ici le mois de septembre, toutes ces démarches seront finies et nous serons capables de dire au ministre en charge des finances de rendre disponible le capital nécessaire. Nous pensons que ce sera une banque avec un capital social de 30 à 40 milliards de FBu. Ce sera une des grandes banques du pays qui va financer les projets des jeunes », a-t-il indiqué.
Il y a eu un fond de plus d’un milliard de FBu destiné à l’entrepreneuriat des jeunes mais cet argent n’a pas fait son travail car il y a eu manque de document de référence. « Nous pensons qu’actuellement ce sera bien fait pour que les jeunes se mettent au travail », assure le ministre Hitimana.
M.Hitimana a dit que même dans d’autres pays les jeunes terminent leurs études en grand nombre mais que l’Etat n’est plus capable de leur procurer tous de l’emploi. Il espère que cette banque sera opérationnelle dès le premier trimestre de l’année 2018.


Yvette Irambona

 

Ouvrir