Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

OFFICE BURUNDAIS DES RECETTES>Bilan des activités réalisées au cours du premier trimestre 2017


L’Office enregistre une performance de 104,6%

 

aaaszdgt Au cours du premier trimestre 2017, l’Office burundais des recettes (OBR) a collecté 178,67 milliards de FBu contre 170,78 milliards de FBu des prévisions, avec une performance de 104,6%. Cela ressort de ce qui a été dit par le commissaire général de l’Office, Leonard Sentore, lors du café de presse animé le jeudi 13 avril 2017.

 

 « Les résultats du premier trimestre 2017 ont montré une bonne performance par rapport aux prévisions et une bonne croissance par rapport aux résultats de 2016 », a indiqué Leonard Sentore.
D’après lui, les réalisations entreprises au niveau de la collecte des données montrent que les recettes collectées durant le premier trimestre 2017 sont de 178,67 milliards de FBu contre 170,78 milliards de FBu des prévisions. L’Office enregistre une performance trimestrielle de 104,6%. Comparées avec 2016, les recettes trimestrielles de 2017 dépassent celles collectées pendant le premier trimestre en 2016 de 28,88 milliards de FBu, soit une croissance de 19,3%. Le taux de réalisation de la collecte des recettes est de 24,8%.
M. Sentore a souligné que l’OBR a poursuivi sa lutte contre la fraude et la corruption. Sept cent soixante procès-verbaux de saisie ont été établis et clôturés. Un montant de 194 916 943 de FBu a été recouvré. Dans sa lutte contre la fraude, dix-neuf dénonciations par contacts physiques au bureau et douze par téléphone ont été faites. En outre, six cas disciplinaires ont été traités et clôturés. Il a rappelé que l’OBR a mis en place les numéros gratuits 500 et 71450450 pour la dénonciation de la fraude.
En plus du pas franchi en matière de collecte des recettes et de lutte contre la fraude, l’OBR a continué à mettre en œuvre plusieurs programmes de modernisation, notamment le programme des Opérateurs économiques agréés (OEA), le Territoire douanier unique, le Système douanier automatisé et bien d’autres.
Parmi les grandes perspectives figurent l’élargissement de l’assiette fiscale, la lutte contre la corruption, le suivi de performance des employés de l’OBR en général et les vérificateurs des taxes internes en particulier, ainsi que la décentralisation de l’OBR.

Eric Mbazumutima

Ouvrir