Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MAKAMBA > Championnats interscolaires, finale du netball

Le Complexe scolaire lumière Delft s’impose devant le lycée La Connaissance

kazadi09 001La province de Makamba a accueilli, du samedi 4 au dimanche 5 mars 2017, les phases finales des championnats interscolaires, toutes les disciplines. Pour le netball, une discipline qui n’est pas très populaire au Burundi, le Complexe scolaire lumière Delft (CSLD) de Rumonge a remporté le trophée en dominant en finale le lycée La Connaissance de Muyinga par 44 points à 24.

Avant d’arriver en finale, le CSLD a éliminé en quart de finale le Lycée technique de la plaine de Bujumbura mairie (43 points contre 41) et en demi-finale, il a battu le lycée Sainte Thérèse de Gitega par 36 points contre 31. En finale, le CSLD a largement dominé le lycée la Connaissance de Muyinga par 44 points à 24.
Il faudra noter qu’en 2014, le CSLD avait été battu par le Lycée technique de la plaine sur un score sans appel de 52 buts à zéro. Ce résultat n’a point découragé les élèves du CSLD; ils ont continué à travailler et deux ans après, ils ont pris leur revanche.
Dans les autres disciplines, en football, pour le compte des demi-finales, Redeemed school de Kibenga a battu le Lycée technique de Kirundo par 4 buts à 1. L’autre demi-finale a opposé l’Ecole technique secondaire de Kamenge au lycée Christ roi de Gitega et c’est l’équipe de Gitega qui a gagné aux tirs au but (4 tirs contre 2) au terme d’un match qui s’est soldé par un résultat nul et vierge. En finale, Christ roi s’est de nouveau imposé aux tirs au but, 4 contre 3, devant Redeemed school.

Les filles doivent aimer et pratiquer le sport

Dans un entretien que le représentant légal du CSLD, Colonel Bernard Ndiho, nous a accordé, il a d’abord félicité ses élèves pour les performances réalisées en remportant le trophée et il nous a ensuite présenté son école. Au départ, a-t-il dit, l’Association pour la jeunesse en mission de paix par le développement, en collaboration avec le ministère de l’Education, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, avait créé un centre d’accueil des rapatriés en provenance de la Tanzanie, avec l’idée de leur enseigner le français et le kirundi afin que ces derniers puissent s’adapter à la culture burundaise.
Le Colonel Bernard Ndiho a indiqué que pendant quatre ans, cette association a pu encadrer six cents élèves et, au cours de l’année scolaire 2017-2018, il s’est dégagé le CSLD, cycle supérieur, avec 112 élèves constitués par les rapatriés et ceux qui étaient restés sur place. La cohabitation entre les deux groupes, a-t-il souligné, est pacifique et, jusqu’à présent, il n’y a aucun incident à signaler. Les élèves qui avaient le niveau inférieur ont rejoint les établissements locaux.
Le représentant légal du CSLD a lancé un message à l’endroit de la jeunesse et surtout aux filles d’aimer et de pratiquer le sport. Il a, en outre, demandé au gouvernement et aux bienfaiteurs de soutenir cette école dans l’encadrement de la jeunesse à travers le sport et la culture.

Le netball, un sport dérivé du basketball

Le netball est un sport collectif opposant deux équipes de sept joueurs. Le match se joue sur une cour rectangulaire avec des paniers surélevés à chaque extrémité. Chaque équipe essaie de marquer des buts en passant la balle à travers le terrain et en tirant à travers les paniers.
Pendant la rencontre, un joueur disposant du ballon ne peut le posséder que pendant trois secondes avant de le passer à un autre joueur ou de tirer au but. L’équipe vainqueure est celle qui marquera le plus de points durant les soixante minutes que dure un match de netball.

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir