Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ENTRETIEN> Sur le coût d’installation d’un jardin potager

Plusieurs paramètres entrent en jeu

 

jpoPlusieurs paramètres entrent en jeu pour déterminer le coût du jardin potager. Tout va dépendre du type de jardin, du matériel utilisé et également de la taille de ce jardin.

 

Dans un entretien qu’Eugène Manirambona, responsable du Service maraîcher et fruitier, a accordé à la rédaction du quotidien d’information Le Renouveau, il indique que plusieurs paramètres entrent en jeu pour déterminer le coût d’un jardin potager. Tout dépend du type de jardin potager, du matériel utilisé pour construire ce jardin potager et également de la taille de ce jardin. Pour celui qui a utilisé les perches par exemple, le coût ne sera pas le même qu’avec celui qui a utilisé le tronc de bananier. Parce qu’il va acheter les perches avec de l’argent. Pour celui qui préfère utiliser les morceaux de bois ramassés dans une forêt, le coût ne sera pas le même. Il a précisé aussi que le coût d’un jardin potager de cinq étages par exemple ne sera pas le même qu’un jardin potager de douze étages.
Il a ajouté que le coût va aussi dépendre de la disponibilité de la terre. Parce qu’il y en a qui ont une portion chez eux où l’extraire. Il y en a d’autres qui n’ont pas où extraire cette terre. Par exemple, les gens de la ville qui veulent installer un jardin potager chez eux n’ont pas où creuser pour avoir cette terre. Donc, ils sont obligés d’acheter même la terre. Tandis que quelqu’un qui se trouve à l’intérieur du pays a où creuser et avoir cette terre gratuitement. Donc le coût va en diminuant, ça dépend de la situation dans laquelle se trouve celui qui veux installer ce jardin potager, a souligné M. Manirambona.
« Il y a aussi la fumure organique utilisée. En ville, elle est plus chère comparativement à l’intérieur du pays où les gens peuvent avoir facilement ce fumier en dépensant peu de moyens. Donc il y a plusieurs paramètres qui entrent en jeu pour déterminer le coût d’un jardin potager. Mais de façon générale, si on passe de deux étages à cinq étages et si on utilise du matériel un peu durable, ce coût va varier entre 100 000 FBu et 300 000 FBu », a dit M. Manirambona.

Au niveau de la vie familiale, l’impact des jardins potagers est visible

M. Manirambona a indiqué que les jardins potagers ont un impact visible sur la vie de la population. « Avec l’introduction du jardin potager, il y a eu disponibilité des légumes dans les ménages. Les gens ont appris à consommer régulièrement les légumes. Un autre impact se remarque au niveau de la santé de la population. Parce que dans les légumes, il y a certaines substances qu’on ne trouve nulle part dans d’autres aliments . Ces substances aident l’organisme à fabriquer les éléments de défense, c'est-à-dire les soldats de l’organisme, qui vont l’aider à combattre contre les différents agresseurs. Il y a ceux qui assimilent le jardin potager à une pharmacie. On a une pharmacie chez soi, on n’a plus besoin d’aller à la pharmacie pour acheter les médicaments. Parce que ces derniers se trouvent dans les légumes qui se trouvent dans ce potager. La consommation de légumes contribue énormément à l’amélioration de la santé de la population et généralement celle des enfants.
Il y a aussi un impact au niveau de l’économie familiale. L’argent qui était utilisé pour acheter les médicaments dans des pharmacies sera utilisé à autre chose », a fait savoir M. Manirambona.
Pour être durable, le jardin potager doit être construit par des matériaux un peu solides et il doit être entretenu régulièrement.
Emelyne Iradukunda

Ouvrir