Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MINISTERE DE L’ENERGIE ET DES MINES> Bilan des grandes réalisations de l’exercice 2016

Exécution des projets sectoriels, une des grandes réalisations

 

eneLe ministre de l’Energie et des mines, Côme Manirakiza, a présenté le mardi 31 janvier 2017 les grandes réalisations de ce ministère pendant l’exercice annuel 2016. Il a indiqué que les grandes réalisations se sont focalisées sur l’élaboration des textes d’application du cadre légal des secteurs de l’énergie et des mines ainsi que sur l’exécution des projets sectoriels.

 

En effet, M.Manirakiza a annoncé que dans l’optique d’encourager les investisseurs dans le secteur de l’énergie et des mines et pour mieux répondre à la mise en œuvre de la politique énergétique nationale, les textes légaux et règlementaires ont été promulgués ou adoptés durant l’année 2016. Dans le secteur de l’énergie, il s’agit entre autres des décrets du 23 juin 2016 relatif à la production, à l’implantation et à l’exportation de l’électricité d’une part et celui portant procédures de développement d’une centrale de production de l’énergie à usage exclusif et commercial. Il s’agit également de l’ordonnance ministérielle conjointe du 17 août 2016 fixant les redevances du régulateur du secteur de l’électricité ainsi que l’élaboration du projet de loi portant dispositions spécifiques au commerce du pétrole et des produits pétroliers.
Concernant le secteur des mines, le ministre a dit qu’afin de répondre aux doléances des comptoirs d’achat et d’exportation de l’or et résoudre certains problèmes qui handicapaient le secteur minier, il y a eu l’amendement des articles 146 et 151 du Code minier du Burundi respectivement en rapport avec le paiement de la redevance superficialité par les sociétés de recherche minière et la diminution de la taxe ad valorem pour l’or ainsi que l’adoption du décret portant statuts de l’Office burundais des mines et carrières (OBM).

Projet hydroélectrique de Jiji/Mulembwe de 48 MW

Sur le point concernant l’exécution des projets sectoriels, pour le secteur de l’énergie, cette autorité a signalé que des travaux classés dans les grandes réalisations de l’Etat ont été entamés dans le but de mettre fin au déficit énergétique. Pour l’interconnexion régionale, il a précisé que ces travaux sont notamment la construction de la ligne 220 KV Kamanyola-Bujumbura, le projet de construction de la ligne 220 KV Kigoma-Gitega et le projet de construction de la ligne 220KV Rusumo Falls-Gitega. Pour les travaux de construction des centrales hydroélectriques, M. Manirakiza a dit que les grandes réalisations sont entre autres le projet hydroélectrique de Jiji/Mulembwe de 48 MW, le projet hydroélectrique de Mpanda de 10 MW, le projet hydroélectrique de Kabu 016 de 20 MW et le projet hydroélectrique de Ruzibazi de 15 MW. Pour les projets d’électrification en milieu rural, sont comptées parmi les grandes réalisations de l’année 2016 l’électrification de plusieurs centres en province de Cibitoke, Bubanza, Bururi, Kayanza, Ngozi à Tangara, le projet d’électrification des communes Busoni, Bugabira et Bwambarangwe en province de Kirundo.
Pour le secteur de l’eau potable et de l’assainissement de base, M.Manirakiza a indiqué que plusieurs réalisations ont été faites en milieu urbain et à vocation urbaine. Il a cité entre autres le projet d’adduction d’eau potable et d’assainissement de base pour les villes de Kayanza, Ngozi et Muyinga, le projet d’adduction d’eau potable dans la partie sud de la ville de Bujumbura, le projet d’adduction d’eau potable pour sept centres, le projet d’adduction d’eau en milieu rural et le programme guichet eau et assainissement de base.

Mise en œuvre d’un programme de réformes de la Regideso

M.Manirakiza a indiqué pour le secteur des mines et carrières, tant de réalisations ont été également faites à savoir la vulgarisation des textes d’application régissant le secteur minier et carrier, le recouvrement des recettes d’un montant de 1 879 814 496 FBu en 2016, etc.
Parmi les perspectives dans le secteur de l’énergie de ce ministère, il y a la mise en œuvre d’un programme de réformes de la Regideso. De plus, pour résoudre les défis du secteur de l’énergie, M.Manirakiza a dit qu’on va faire une amélioration du cadre légal et institutionnel, une réduction du déficit énergétique, une amélioration de l’accessibilité à l’électricité dans le monde rural et une gestion efficace du carburant.
Pour le secteur de l’eau potable et de l’assainissement de base, les perspectives en prévision sont notamment l’amélioration du cadre légal et institutionnel, l’amélioration de l’accessibilité de l’eau potable et à l’hygiène décente. Pour le secteur des mines et des carrières, les perspectives de 2017 sont l’amélioration du cadre légal et institutionnel, une réduction sensible des fraudes et de l’exploitation illégale des minerais, ainsi que le lancement officiel des travaux d’exploitation des terres rares en province de Bujumbura rural, a révélé le ministre.

VINCENT MBONIHANKUYE

 

Ouvrir