Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ENTRETIEN> Le jardin potager et ses avantages

Il donne des rendements élevés sans exiger trop d’espace

 

DSCO1734Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité alimentaire dans un contexte d’exigüité des terres, des techniques ont été introduites au Burundi. Ces techniques ont pour but d’appuyer les communautés dans l’amélioration de leur nutrition par l’introduction des jardins potagers sur de petits espaces afin d’accéder régulièrement aux légumes riches en vitamines et cela pendant toutes les saisons culturales. Ceci permet d’assurer un accès à des aliments diversifiés pour la santé des enfants, des femmes, et des autres membres du ménage. Le jardin potager est également conçu de manière à favoriser son irrigation. Il donne des rendements élevés sans exiger trop d’espace.

 

Selon un expert en la matière, le jardin potager est constitué par un ensemble de légumes et d’arbres fruitiers cultivés autour des habitations. Ce type de jardin donne des rendements élevés sans exiger trop d’espace et avec notamment deux heures de soins par semaine environ. Un jardin potager de 400 m2 peut produire assez de légumes et de fruits pour couvrir tous les besoins en sels minéraux, en vitamines et en protéines nécessaires à une famille de six personnes.

La production est de courte durée

Les jardins potagers sont aménagés sur une même surface en escaliers ou en étages, ou parfois on remplit des sacs de terre. Après aménagement, on mélange cette terre avec de la fumure organique. Après le semis des plantes, le sarclage est minimal. Dans ce cas, la production est de courte durée et elle peut servir le ménage dans la cuisine c'est-à-dire dans l’alimentation.

Les jardins potagers demandent peu d’espace

Les jardins potagers présentent beaucoup d’avantage car ils demandent peu d’espace et sont indépendants des variations saisonnières (utilisé tant en saison de pluie qu’en saison sèche). On récolte toute l’année s’il est correctement entretenu, la gestion des maladies et des ravageurs est facile. C’est une culture de dépannage et de proximité.
Comme contraintes, les jardins potagers demandent plus de soins car on doit arroser régulièrement les plantes. Cet arrosage intensif conduit donc à la compaction du sol s’il y a manque de matières organiques. Ils exigent parfois aussi des clôtures parce qu’ils sont installés là où passent les animaux domestiques. Leur aménagement demande un encadrement de proximité.

Emelyne Iradukunda

Ouvrir