Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MARCHE DE RUZIBA> Etat d’avancement des activités de réhabilitation

« Les travaux prévus ont été déjà réalisés à hauteur de 95 % »

 

Les travaux de réhabilitation d’une façon moderne de certains marchés des différents quartiers de la ville de Bujumbura ont déjà atteint un niveau satisfaisant. Et cette politique de réhabilitation qui a été mise en place par le gouvernement du Burundi n’a pas oublié le marché de Ruziba. Malgré les difficultés qu’ils ont rencontrés avec l’ancien marché, les commerçants œuvrant dans ce marché poussent un ouf de soulagement. Selon l’ingénieur chef du chantier, Jérôme Ntaconayigize, les travaux prévus ont été déjà réalisés à hauteur de 95%.

 

La rédaction du quotidien d’information Le Renouveau s’est rendue le vendredi 6 janvier 2017 à l’ancien marché de Ruziba situé en zone Kanyosha de la commune urbaine de Muha en mairie de Bujumbura. Ce marché est en train d’être réhabilité, sur la politique qui a été prise par le gouvernement du Burundi de reconstruire d’une façon moderne certains marchés de la capitale burundaise. Le constat est que les travaux de sa réhabilitation vont bientôt toucher à leur fin. Jérôme Ntaconayigize, chef du chantier chargé de la construction dudit marché a indiqué que depuis le début des activités jusqu’à maintenant, les travaux prévus ont été déjà réalisés à hauteur de 95%.

Dans deux mois, le marché sera fonctionnel

M. Ntaconayigize a d’abord informé qu’actuellement, il reste seulement le bétonnage de certains stands, hangars et d’autres petits travaux comme l’évacuation des déchets qui se trouvent aux alentours de ce marché. « Suivant l’état d’avancement des activités ainsi que la disponibilité des matériaux de construction qui restent à utiliser, nous projetons que dans deux mois, le marché sera bel et bien fonctionnel », a affirmé M. Ntaconayigize.
Les habitants rencontrés sur les lieux et les commerçants qui œuvraient dans ce marché mais qui, provisoirement, exercent leurs activités dans les boutiques qui se trouvent aux alentours du marché poussent un ouf de soulagement.
Ils ont informé qu’avant la réhabilitation du marché, ils rencontraient certaines difficultés. Il s’agit par exemple de rentrer avec leurs marchandises chaque soir, ou de payer un veilleur par chaque commerçant y possédant un stand. « Mais, actuellement, on nous a rassuré qu’après les activités, le marché sera fermé. Donc, nous sommes contents d’avoir un marché moderne comme les autres quartiers de la capitale », se sont-ils réjouis. Ils ont remercié très vivement le gouvernement burundais en général et le président de la République, Pierre Nkurunziza, en particulier, qui ont pris cette initiative de réhabiliter ces marchés d’une façon moderne.
AVIT NDAYIRAGIJE

Ouvrir