Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MARCHE DE KININDO> Etat d’avancement des travaux de réhabilitation

Les travaux de finissage sont en cours

 

La rédaction du journal Le Renouveau s’est rendue le vendredi 6 janvier 2017 au marché de Kinindo en cours de réhabilitation pour constater l’état d’avancement des travaux. Les travaux de finissage étaient en train d’être exécutés. Les ouvriers étaient en train de nettoyer les hangars, les travaux de peinture des portes des échoppes et les travaux de retapage avec du bouillon pour les latrines étaient en cours.

 

A notre arrivée au marché de Kinindo à 9h30, les aide-maçons étaient en train de mélanger le ciment et le sable pour donner aux maçons du bouillon afin de retaper les latrines, consolider les murs et le pavement. Et cela parce que l’urine est un acide fort, selon le chef de chantier Magnus Nzisabira, qui détruit le ciment et les portes. C’est dans ce but que les portes des latrines sont également en train d’être remplacées du fait qu’elles sont usées. Les sièges sont également à remplacer. Les bacs à laver et les bacs à ordures sont également construits.
M. Nzisabira a informé que six hangars contenant chacun une salle de stocks ont été construits et les travaux sont presque à la fin. Il reste pour ceux-ci les travaux de nettoyage des murs. Trois magasins sont également construits, deux à cinq portes chacun et une autre à dix portes. Entre les hangars, il y a un espace qui est aménagé pour les fleurs. La clôture est aussi finie mais on constate que les portails ne sont pas encore posés.
A part les nouveaux hangars et magasins, M. Nzisabira a indiqué qu’il y a six hangars existants avant la réhabilitation dont deux petits et quatre grands qui ont été réhabilités. Il y a encore 4 magasins dont deux à 18 portes et deux autres à 14 portes. Deux blocs administratifs à plusieurs portes vont être réhabilités par la peinture des murs et des portes. Néanmoins, il y a un espace clôturé à l’intérieur du marché qui est inondé et qui, selon M. Nzisabira, nécessite une étude pour en faire le drainage afin d’être utilisé.
Le chef de chantier a fait savoir que les travaux ont commencé au mois de février 2016 par la société Getra et il espère qu’ils vont se terminer avec ce mois de janvier 2017. Le marché va avoir entre 3 500 et 4 000 places.

EZECHIEL MISIGARO

Ouvrir