Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

API> Atelier de sensibilisation des parties prenantes et potentiels investisseurs

Les opportunités d’investissement qu’offre le lac Tanganyika

En collaboration avec l’Autorité maritime, l’Agence de promotion des investissements (Api) a organisé, le vendredi 31 janvier 2020, un atelier de sensibilisation des parties prenantes et potentiels investisseurs sur les opportunités d’investissement qu’offre le lac Tanganyika. Les cérémonies étaient rehaussées par la présence du directeur général de l’Economie au ministère ayant en charge les finances, Bonaventure Ninteretse qui avait représenté le ministre de tutelle.


Dans son allocution, le directeur général de l’Economie a indiqué que cet atelier est organisé à l’intention des représentants de plusieurs intervenants dans le secteur financier et des investisseurs en vue de les informer sur l’existence d’opportunités d’investissements sur le lac Tanganyika. Ainsi, ces intervenants ont été mis au courant des efforts que le gouvernement du Burundi  et la sous-région fournissent sans relâche dans la logique de faciliter les investissements sur le lac Tanganyika.M. Ninteretse a cité, entre autres, les opportunités liées au domaine du tourisme comme le transport sur le lac Tanganyika notamment à travers les bateaux de passagers, les bateaux cargos, les bateaux de pêche, les bateaux transportant les passagers et les biens ainsi que les bateaux de plaisance. Selon lui, le lac Tanganyika figure parmi les secteurs d’investissement qui présentent un potentiel d’opportunités d’investissement énorme mais qui reste inexploité.  Différentes présentations ont été faites sur des thèmes variés afin de permettre les participants d’entrer en profondeur de ces opportunités et facilités y relatives.

Attirer les investisseurs locaux et  étrangers à investir sur le lac Tanganyika

M. Ninteretse a remercié tous les investisseurs et les parties prenantes techniques et financiers qui étaient présents dans cet atelier pour leur volonté manifeste qu’ils ne cessent de manifester afin de soutenir l’essor de l’investissement dans notre pays. Selon M. Ninteretse, l’investissement reste un catalyseur de la croissance économique des nations car il permet la production, le commerce, la création d’emplois, etc. Le gouvernement du Burundi l’a compris et a rendu disponibles les secteurs d’opportunités d’investissement pour orienter et attirer les investisseurs locaux et  étrangers qui aimeraient investir au Burundi.Auparavant le directeur de l’Api, Désiré Musharitse, a indiqué que le transport des personnes et des marchandises est coûteux en empruntant le lac Tanganyika. Quitter le port de Bujumbura  vers le port d’embarquement des marchandises de Dar-es-Salam en passant par la voie routière engendre beaucoup de coûts par rapport à la voie lacustre. Au niveau touristique, M. Musharitse a fait savoir que le lac Tanganyika offre plusieurs opportunités car elle relie le Burundi à plusieurs pays riverains et il facilitera le tourisme entre ces pays. M. Musharitse a souligné que, malgré que la voie lacustre présente des avantages, les opérateurs économiques n’en font pas recours en masse car il n’y a pas d’investissements suffisants  sur le lac Tanganyika. Il y a un petit nombre de bateaux qui traversent le lac alors qu’il y a possibilité d’utiliser plus de bateaux. Le directeur de l’Api a invité les investisseurs locaux et étrangers d’investir sur le lac Tanganyika.

Ezéchiel Misigaro

Ouvrir