Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

REGIDESO> Carence d’eau et mesures prises

La Regideso envisage le  rationnement de l’eau pour servir tous les quartiers

000azzeazeazeLa Regideso affirme avoir connu un problème de carence d’eau dans certains quartiers, le mardi 31 décembre 2019, à l’usine de traitement de l’eau du lac Tanganyika sise à Kabondo. Le directeur de l’Eau à la Regideso, Fabrice Nkurunziza, a indiqué à la presse qu’il n’y a pas d’autre choix que de procéder au rationnement  pour que tous les quartiers aient de l’eau, et que l’on puisse partager l’eau disponible

 C’était vers 9h30, quand la rédaction du journal Le Renouveau avisité à l’usine de traitement de l’eau du lac Tanganyika sise en face de la Radio Télevison Nationale du Burundi. De loin, on remarquait une trentaine de travailleurs sous un soleil de plomb dans un des bassins de la Regideso. Ces travailleurs parmi lesquels des femmes, étaient en train d’enlever une couche de sable qui ne facilite pas la filtration de l’eau. Le directeur de l’Eau a fait savoir que ces travaux dits de routine pour les filtres ont été organisés car ces derniers jours, on a connu des  pluies diluviennes. « Nos filtres sont colmatés à cause des rivières affluents du lac Tanganyika, en particulier la Rusizi, qui amènent beaucoup de déchets jusqu’au niveau des sources de captage de la Régideso», a-t-il signalé. Des pertes énormes s’enregistrent chaque jourSelon le directeur de l’Eau à la Regideso, les quartiers périphériques de la ville de Bujumbura connaissent surtout la perturbation de l’eau à cause de ce problème.         

M. Nkurunziza dit que, dans une seule nuit du 30 au 31 décembre 2019, la Regideso a enregistré une perte de 7 000 mètres cube.Pour le moment, a-t-il ajouté, les travailleurs ont commencé à faire l’entretien du premier bassin alors qu’il y en a  huit. Malheureusement, s’est-il lamenté, parmi ces huit, quatre d’entre eux fonctionnent tant bien que mal. Il a réaffirmé que les travaux vont se poursuivre pour les autres bassins mais, que si la pluie continue, la tâche va devenir très difficile.Le directeur de l’Eau à la Regideso a  appelé la population à se préparer pour le rationnement de l’eau. « Avec cette situation, il est impossible d’avoir de l’eau en permanence. Pour ce faire, je conseille la population de voir comment gérer l’eau quand il y en a ».Heureusement, a-t-il signalé, d’ici deux semaines, il y aura un rendement maximal grâce à un autre bassin qui est en cours de réparation et qui va produire beaucoup d’eau. 

 MOISE NKURUNZIZA

Ouvrir