Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

EAPS> Ouverture d’un centre d’écoute et d’orientation pédagogique

Pour aider et orienter les élèves à embrasser les différentes matières

 

DSC06701L’association des enseignants en action pour la promotion sociale (EAPS)  a ouvert, le vendredi 4 octobre 2019, un centre d’écoute et d’orientation pédagogique  (CEOP) avec le thème « une âme saine dans un corps sain pour l’équilibre psychologique ». L’objectif est de sensibiliser les enfants à l’amour du travail et les aider à embrasser les différentes matières. 

 

Selon le président de cette association, J. Bosco Ndayizigiye, l’EAPS a voulu placer les enseignants au centre des activités en se basant sur les formations. C’est pourquoi le centre va être assisté par six enseignants de formation psychologique, pour dire que les élèves vont se confier à des personnalités qui ont des notions d’écoute.  En effet,  M. Ndayizigiye a fait savoir que l’objectif de ce centre est d’aider les élèves et de les orienter pédagogiquement pour qu’ils puissent embrasser les différentes matières qui sont organisées. Il a indiqué que c’est pour rappeler à l’ordre les élèves pour qu’ils puissent au moins sauvegarder la note  en éducation car, si l’élève a une note inférieure à 50%  en éducation, celui-ci n’a le droit de fréquenter aucune autre école dans tout le pays. C’est aussi sensibiliser les élèves à l’amour du travail et au respect.   M. Ndayizigiye a souligné que ce centre va mettre en avant l’écoute des élèves. A ce sujet, les élèves vont exposer leurs problèmes afin de trouver des solutions auprès de ces éducateurs. Il a indiqué que la plupart des problèmes sont liés à l’inadaptation sociale, au psychomoteur, etc. Ainsi, le centre aura le rôle d’orienter les élèves, de les aider à sortir des confusions. Car, il y a des élèves qui ont du mal à concilier deux cours ou même trois.Un autre volet de ce centre concerne l’approche des parents. A cela, il a indiqué qu’il  y a des parents qui veulent que leurs enfants évoluent le plus rapidement possible, or, le développement intellectuel est un processus. C’est pourquoi il est nécessaire que les parents soient conscientisés à ce sujet. M. Ndayizigique a signalé que les parents qui le veulent pourront s’adresser à ce centre pour demander une assistance. Mais, il y a des parents qui vont être contactés par ce centre, surtout ceux des élèves qui ont des problèmes à l’école.M. Ndayizigiye a interpellé tout un chacun à soutenir cette association afin qu’elle puisse atteindre tout le pays. Il faut signaler  que ce centre est basé au lycée Scheppers et l’école fondamentale Scheppers de Nyakabiga. 

Fidès Ndereyimana.

Ouvrir