Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Deuxième vice-présidence de la république> Lancement de la réunion de l’Assemblée générale constitutive des actionnaires de la banque d’investissement pour les jeunes

Elle va contribuer au financement des projets de développement économique initiés par les jeunes

 

DSC05565Le Deuxième vice-président de la république du Burundi, Joseph Butore, a procédé, le jeudi 3 octobre 2019, au lancement de la réunion de l’assemblée générale constitutive des actionnaires de la banque d’investissement pour les jeunes, dans les enceintes de l’école paramédicale de Gitega. Tous les intervenants se sont réjouis de la mise en place de cette banque, et ont convergé sur sa plus-value en ce qui concerne la réduction du chômage chez les jeunes.  

 

Dans son discours de circonstance, le Deuxième vice-président de la république du Burundi a indiqué que cette banque aura pour mission principale de contribuer au financement des projets de développement économique initiés par les jeunes organisés en entreprises, en associations ou en coopératives. Selon lui, cette banque sera d’une grande importance pour la jeunesse burundaise. « Cette institution bancaire va permettre une extériorisation et une mise en valeur de nombreux talents que Dieu a injectés dans la jeunesse burundaise ».  Outre la résulution de la question de chômage chez les jeunes, la vision du gouvernement est que cet outil de développement puisse aussi jouer un rôle de rassembleur de tous les jeunes dans leur diversité de formation professionnelle ; de niveau d’instruction ; de provenance sociale, religieuse, politique, géographique, de genre ; bref, un outil qui accordera de chances à tout le monde, surtout que toutes les communes du Burundi en sont actionnaires dès le premier jour. 

Les jeunes sont invités à saisir cette opportunité

Toujours dans son discours, M. Butore a   laissé entendre que le gouvernement du Burundi réaffirme sa détermination à faire de la jeunesse le véritable moteur de développement socio-économique du Burundi. « En se faisant guider par le principe « la jeunesse d’abord », nous sommes conscients que la naissance d’une telle institution financière permettra une bonne réussite de nombreuses politiques macro-économiques et sectorielles ».  Il a ainsi invité la jeunesse burundaise à saisir cette opportunité qui lui est offerte en vue de s’organiser et de se regrouper en entreprises, en associations ou en coopératives afin de bénéficier des services de cette institution financière qui leur est dédiée. 

Les jeunes organisés et disposant des idéesou des projets bancables seront servis

De son côté, la ministre de la Jeunesse, des postes et des technologies de l’information,  Evelyne Butoyi, a indiqué que la jeunesse burundaise attend avec impatience la concrétisation de ce projet, et que certains se sont déjà organisés et ont élaboré des projets de développement en vue de réduire le chômage et la pauvreté. Selon elle, à travers cette institution bancaire, les jeunes organisés et disposant des idées ou des projets bancables seront servis et leurs projets serviront à s’auto-développer et à améliorer la croissance économique dans l’ensemble.  Elle a souligné qu’elle espère qu’en tant qu’institution bancaire dédiée au financement des projets économiques de la jeunesse, un changement remarquable sera observé au niveau de l’amélioration de la qualité de vie des jeunes à travers tout le pays. En définitive, cette réunion des actionnaires, qui sont les communes et le gouvernement, a continué à huis clos. Elle a été marquée par la signature d’acte constitutif de cette banque pour approuver leurs actions. 

Astère Nduwamungu

Ouvrir