Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

COMMERCE DES ARMES> Sa lutte

Le rôle des représentants du peuple est primordial

 

Hon. HatungimanaLa commercialisation des armes est interdite au Burundi. En effet, le Burundi a signé deux traités dont la convention de Kinshasa sur les armes légères et de petit calibre ainsi que le traité sur le commerce des armes.  Ainsi, il  fait partie des pays qui se sont engagés à lutter contre cette pratique. Passant par la lutte contre le port illégal d’armes légères et de petit calibre pour atteindre la lutte contre le commerce de ces dernières, les représentants du peuple ont un rôle important à jouer en ce qui concerne la sensibilisation. Le Burundi est avancé dans ce domaine car il y a une commission qui est chargée de recenser les armes et de les retirer de la population qui les détient illégalement  à travers tout le pays. 

 

Dans un entretien qu’il a accordé aux journalistes, le député Venant Hatungimana dit que le rôle des représentants et élus du peuple est d’être près de la population. « D’abord il faut qu’il y ait une loi régissant le port d’armes. Comme l’adoption de cette dernière doit passer par les mains de ces représentants,  c’est donc à leur tour d’aller sur terrain pour parler avec la population et la sensibiliser sur les méfaits du port illégal de ces armes », dit M. Hatungimana. La population doit savoir que cette loi punit. Mais on ne devrait pas privilégier les punitions, toutefois, en cas de manquement à la loi, les punitions sont inévitables. Il faut donc chercher à privilégier les lois qui protègent la population contre les dégâts causés par ces armes.Le rôle des représentants du peuple est de veiller à ce que la population vive en sécurité. Il y a donc le besoin de sensibilisation pour que tout un chacun veille sur la sécurité de l’autre car ces armes, une fois mal utilisées, peuvent emporter des vies humaines en masse. Tout doit donc passer par la loi.Quant aux conséquences causées par le port illégal d’armes, notre interlocuteur indique qu’une société détentrice d’armes illégales est une société pleine de désordre dont les vols, les viols et autres formes de criminalité. Chacun se comporte comme il veut et c’est le chaos qui règne. Il faudrait ainsi veiller à ce que l’on privilégie la sécurité par rapport aux secours. En effet, dans les pays où des armes circulent illégalement en grande quantité,  les secours sont beaucoup plus concentrés sur les méfaits de ces armes que sur les autres formes d’accidents. L’important est donc de protéger les populations en les mettant au courant des dangers causés par ces armes qu’ils gardent illégalement dans leurs maisons.

Blandine Niyongere

Ouvrir