Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Province de Cibitoke> Visite du ministère de l’Hydraulique, de l’ énergie et des mines

La construction du  barrage hydroélectrique, Kabu 16, sera terminée en 2020

 

DSC04912Le ministre de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines, Côme Manirakiza, a effectué une visite au site de  construction du barrage hydroélectrique Kabu 16, le lundi 16 septembre 2019. Il était question de faire un constat sur l’état d’avancement des travaux de construction de ce barrage après la récente visite, il y a six mois.  Le ministre a dit que l’état actuel est très satisfaisant.  

 

Six mois après la récente visite au site de construction du barrage hydroélectrique Kabu 16, le ministre Côme  Manirakiza a effectué une visite d’évaluation de l’état d’avancement des travaux, le lundi 16 septembre 2019. Il a dit que l’état d’avancement est très satisfaisant. « Si nous faisons une comparaison avec le dernier état d’avancement, nous voyons très bien que la production de l’électricité que nous attendons pourra avoir lieu vers la fin de l’année prochaine », a dit Manirakiza. Le ministère attendait que le temps qui a été perdu  pendant la phase des études puisse être récupéré pendant la phase d’exécution des travaux. « Mais, nous voyons que c’est  vraiment d’autant plus difficile, qu’il y a d’autres aléas climatiques  qui ont fait que l’exécution des travaux connaisse des difficultés » a-t-il ajouté. Aujourd’hui, au niveau du ministère, on dit que si le rythme actuel est maintenu, et si on maintient le délai imparti pour cette deuxième phase,  le temps restant sera suffisant pour que la production de l’électricité puisse avoir lieu vers la fin de l’année 2020. La coordination indienne de ces travaux rassure elle aussi que la production de l’électricité aura bel et bien lieu en 2020. Aujourd’hui, les travaux s’effectuent au niveau du barrage proprement dit, et du tunnel à travers lesquels passera l’eau pour produire l’électricité, de la voirie et de la centrale hydroélectrique. Il y a aussi les travaux qui se préparent en rapport avec les lignes de transmission. Au cours de la réunion avec la coordination des travaux de construction de ce barrage, on a constaté qu’il y a des problèmes au niveau de la  commande du matériel électromécanique. Sur ce point, le ministère a donné certaines recommandations pour que la commande de ce matériel ne puisse pas tarder la date de production de l’électricité. A ce niveau, on a décidé qu’il y ait une équipe du ministère parmi ceux qui font la coordination des travaux, pour qu’elle aille directement discuter avec le fabricant et être sûre que l’équipement sera livré dans les délais convenus. Cela va rassurer sur la date de production de l’électricité. Vous saurez que ce barrage est construit avec un crédit de 80 millions de dollars américains contracté dans les banques de l’Inde, et pourra produire 20 mégawatts.

ALFRED NIMBONA

Ouvrir