Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

TRANSPORT EN COMMUN> Encombrement sur les parkings de Mirango-et Rond point

La solution n’est pas totale sur certains parkings

 

IMG 0017Alors que les usagers des parkings de Mirango et Rond point à Kamenge en commune urbaine de Muha croyaient être soulagés des longues files d’attente après le début des services de la société de transport  Mémento et Soviteb, le transport en commun semble avoir toujours des difficultés sur ces parkings  depuis la rentrée scolaire 2019-2020, le lundi 9 septembre 2019.  

 

La rédaction du quotidien d’informations «Le Renouveau» s’est rendue sur ces lieux le mercredi 11 septembre 2019 pour faire son constat. Les files se font encore observer sur ces lieux surtout le matin, avec la présence des élèves en uniformes et d’autres gens qui s’apprêtent pour se rendre à leurs activités quotidiennes. L’arrivée des bus de transport en commun sur le parking s’est traduite par une bousculade des clients au cours de laquelle chacun ne voulait pas rater la place. Certains ont même préféré passer par les vitres pour forcer l’entrée sans tenir compte du risque de se blesser, d’autres préférant assister à la scène plutôt que de se faire cogner par la foule. Hélas, «Le malheur des uns fait le bonheur des autres», ce sont les conducteurs des taxis-voitures, des taxis-motos et des taxis-vélos  qui profitent de la situation. « Le Renouveau » à son passage au parking de Mirango a remarqué que certains taxis-voitures faisaient du transport en commun avec comme ticket 1 000fr par personne. Pour les taxis-motos et taxis-vélos, ils n’ont pas non plus raté l’occasion. Ils déplaçaient les personnes découragées par la longue durée d’attente vers d’autres parkings situés à la Gare du nord et à l’entrée du Centre hospitalo-universitaire de Kamenge. Les usagers des parkings de Mirango, du Rond-point  ont dit que les services des sociétés Soviteb et Mémento nécessitent une amélioration du coté organisationnel. Ils ont indiqué que ces bus viennent tardivement et prennent beaucoup de temps pour faire un tour alors que l’heure de se présenter au travail ou à l’école n’est pas négociable. Ils ont ajouté que les habitants des quartiers Winterekwa, Gatunguru, Mirango II n’ont d’autres parkings à solliciter que ceux de Mirango-et du Rond point et que certains bus du transport en commun sont affectés pour le transport des élèves uniquement, raison pour laquelle ils sont toujours nombreux sur ces parkings.

FIACRE NIMBONA (stagiaire)

Ouvrir