Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

PROVINCE DE MAKAMBA Descente du ministre de l’Energie, Côme Manirakiza

« Pour s’enquérir de la situation de l’alimentation en eau potable et électricité et de l’assainissement de base »

 

Côme2724Le ministre de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines, Côme Manirakiza, accompagné par les hauts cadres de son ministère, a visité, les 9 et 10 septembre 2019, les communes de Kayogoro, Makamba et Nyanza-Lac dans la province de Makamba. Le but de cette descente était de s’enquérir de la situation qui prévaut sur terrain, sur les adductions d’eau potable, l’assainissement de base et l’électricité. 

 

Au terme de la descente, le ministre Côme Manirakiza a accordé une interview à la presse. Pour la commune de Kayogoro, a-t-il dit, le constat est que l’adduction d’eau potable n’est pas du tout satisfaisante car la commune ne dispose pas de beaucoup de sources d’eau et même les sources qui sont à sa disposition sont dans les vallées où il faut nécessairement des techniques de pompage pour que l’eau puisse arriver à destination.Il a en outre souligné que la population est obligée de s’arranger pour creuser des puits d’eau mais cette eau n’est pas du tout potable, elle ne peut donc servir que pour d’autres fins comme le lavage et le nettoyage. Le ministre a, malgré tout, salué le fait que certaines écoles primaires ont des puits qui sont fonctionnels.Selon Côme Manirakiza, la conclusion est que la commune de Kayogoro a besoin d’autres adductions d’eau potable pour augmenter le taux d’alimentation au sein de la population.

Un projet réalisé sur le partenariat entre la commune et l’Eglise catholique

Dans la zone Nyange, commune Makamba, le ministre de l’Hydraulique, de l’énergie et des mines a salué le partenariat entre la commune et l’Eglise catholique pour le projet de mise en place d’une adduction d’eau potable. La paroisse a donné une enveloppe de 200 mille dollars américains pour la pose des tuyaux et la commune a contribué dans l’alimentation de l’électricité pour permettre à la machine de fonctionner car l’eau doit être pompée pour arriver à la population qui en a besoin.M. Côme Manirakiza a demandé à la population de prendre soin de cette infrastructure, notamment, en payant les factures d’eau pour que ladite adduction soit maintenue en bon état et en vue de permettre à la population de continuer à bénéficier de cette eau pour l’assainissement de base. Pour ce qui est de l’harmonisation du prix de l’eau en milieu rural, il sera identique pour toute la population rurale, a indiqué le ministre.

La population de Buheka bénéficiera de l’électricité avant la fin de cette année

En ce qui concerne le projet d’électrification solaire en milieu rural dans la zone de Buheka, commune Nyanza Lac, le ministre Côme Manirakiza a promis qu’avant la fin de cette année, la population pourra bénéficier de l’électricité. Il a indiqué que ce projet pilote est monté en partenariat entre l’Union européenne qui finance à hauteur de 75%    (1 500 000 euros), le gouvernement du Burundi, à hauteur de 25% (450 000 euros) et le partenaire autre (50 000 euros).Le coût du projet est de 2 millions d’euros, et il va s’exécuter sur quatre centres à savoirBuheka, Kazirabageni (commune Nyanza Lac, Kinzanza (province de Rutana) et Ndava (province de Gitega). Il a souligné que ce projet devrait avoir été clôturé mais il y a eu des problèmes techniques qui ont fait qu’il soit encore en cours de réalisation.Côme Manirakiza a bel et bien confirmé, après échange avec les services en charge de ce projet, qu’à la fin de cette année, la population pourra bénéficier de l’électricité.

Le ministre a prodigué des conseils  à la population

Il a d’abord rappelé à la population le message du chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, du 1er mai 2016, lorsqu’ il a demandé à chaque ménage d’avoir une latrine, une salle de douche, une compostière et une étagère. Il a également demandé à la population de se préparer pour les élections en vue de sauvegarder la paix et de veiller à la propreté pour lutter contre les différentes maladies.

KAZADI MWILAMBWE

Ouvrir