Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

TRANSPORT> Lutte contre le transport des produits frauduleux

Une application TaxiNav y contribuer

 

IMG 1006Les taximans sont souvent accusés  de figuer parmi les facilitateurs de transport des produits frauduleux. Selon eux, cela arrive souvent par méconnaissance, même s’il y a ceux qui le font exprès. Ils signalent qu’il y a des malfaiteurs qui se font passer pour des taximans pour transporter ces produits frauduleux. Pour trouver la solution à ce problème, une application « TaxiNav » vient d’être mise en place pour surveiller les activités des taximans. 

 

Les taximans sont souvent accusés de jouer un rôle primordial dans le transport des produits frauduleux.Dans un entretien avec le représentant de l’Association nationale des chauffeurs de taxis voitures (ANCT), Gérard Niyongabire, il a fait savoir qu’une application vient d’être mise en place pour en finir avec ce problème.Les taximans sont souvent accusés de jouer un rôle primordial dans le transport des produits frauduleux.Dans un entretien avec le représentant de l’Association nationale des chauffeurs de taxis voitures (ANCT), Gérard Niyongabire, il a fait savoir qu’une application vient d’être mise en place pour en finir avec ce problème.Selon M. Niyongabire, lorsque la plupart des taximans sont appréhendés avec des produits frauduleux, ils disent que cela est arrivé sans le savoir. Les fraudeurs profitent le plus souvent de l’obscurité pour transporter leurs produits. Du fait que les conducteurs des taxis transportent des passagers et leurs biens compte tenu de leur destination, les fraudeurs utilisent souvent des taxis pour commettre leur sale besogne. « Certains les transportent sans savoir si ce sont des fraudeurs, et d’ autres le font exprès» précise-il. M.Niyongabire ajoute que les taximans sont exposés à beaucoup de dangers dans leur travail du fait qu’ils transportent même des malfaiteurs sans le savoir.Emmanuel Ntamuryango, un chauffeur de taxi, a expliqué que la plupart des taximans préfèrent travailler pendant la nuit du fait qu’ils ne reçoivent pas beaucoup de clients pendant la journée. Les passagers préfèrent le transport de bus, motos ou autre moyen par transport le moins cher. Il ajoute que les passagers transportent souvent des produits frauduleux  pendant la nuit de peur qu’ils soient identifiés. M. Niyongabire informe qu’une application « TaxiNav » vientd’être mise en place pour surveiller les activités des taximans. Selon lui,avec cette technologie, le suivi des taxis sera rassuré 24 sur 24 heures. Et si un taximan transporte un fraudeur ou un malfaiteur, il sera facile de suivre ses traces et le retrouver.M. Niyongabire termine en appelant les taximans qui transportent des produits frauduleux sciemment de changer de comportement. Il les invite à être vigilents dans leur travail du fait qu’ils sont exposés à beaucoup de dangers.

Julien Nzambimana(stagiaire)

Ouvrir