Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ZONE BUTERERE> Coopérative « Sangwe »

Les actions déjà menées sont appréciables

 

DSC05541La coopérative Sangwe de Buterere est encore très jeune, mais,, elle a déjà mené plusieurs activités. Le président de cette coopérative, Jean Marie Kwizera apprécie le pas jusque-là franchi. Deux cents quarante personnes ont déjà adhéré à cette coopérative et il est confiant que dans un proche avenir, elle aura enregistré un nombre impressionnant de membres, ce qui permettra de réaliser de grands projets. 

 

Les membres de la coopérative Sangwe de Buterere ont choisi de répondre à l’appel lancé par le  gouvernement  à la population de se regrouper dans des coopératives pour mieux se développer.   C’est dans cette optique que cette coopérative est née, et les fruits sont jusque là admirables bien que les défis restent encore à relever. Jean Marie Kwizera dit que les membres pratiquent le commerce, l’agriculture et l’élevage. Depuis le lancement officiel de ses activités, Sangwe de la zone Butere a déjà ouvert deux bistrots, les membres viennent de récolter le riz qu’ils ont cultivé. Ils ont également des champs de choux. Pour le moment, ils sont en train de préparer les étangs pour pratiquer la pisciculture. M. Kwizera indique que la coopérative Sangwe est née au moment opportun. Vieille d’une année, celle - ci a permis à ses deux cent quarante membres de se connaître, et ils s’assistent mutuellement pour les cas sociaux. Les membres font des contributions de cinq cent francs par semaine. Cela permet de réaliser les projets de développement. M. Kwizera admire les réalisations déjà enregistrées. En effet, selon lui, quand on entreprend un projet quelconque, les fruits viennent progressivement . On ne doit pas s’attendre à la récolte immédiatement. Il dit que sa coopérative compte se développer à travers diversification des activités génératrices  de revenus. Elle veut aussi étendre la zone d’action pour ce qui est de l’agriculture et de l’élevage. Notre interlocuteur remarque qu’il devient facile de réaliser un projet quelconque quand on opère en coopérative. Si on met les forces et les moyens ensemble, les choses deviennent généralement possibles et faciles .                                                                                               

Alfred Nimbona

Ouvrir