Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ESTA> Préparatifs de l’examen d’Etat

Ils vont bon train

 

Les élèves de l’année terminale se préparent à l’examen d’Etat. A l’Ecole secondaire techique d’administration (Esta), les préparatifs vont bon train, selon le directeur de cette école, Isaïe Mbonihankuye. 

 

Les préparatifs de l’examen d’Etat se font tout au long de l’année. Les élèves de l’année terminale doivent travailler d’arracher-pied afin de se préparer à cet examen. Pour M. Mbonihankuye, les professeurs des cours concernés par l’examen d’Etat doivent fournir plus d’effort tout au long de l’année scolaire. Il a indiqué que pour cette année, il y a une différence comparativement aux autres années scolaires qui se sont passées. Car, c’est la première année avec le système fondamental. Et il a précisé qu’avec ce système, il y a un problème du fait qu’il n’y avait pas de  manuels de travail, que ce soit pour les professeurs ou pour les élèves. Pour cela, chaque professeur se contentait de ses propres recherches, pour dire qu’il est difficile que les élèves des differents établissements  puissent avoir des matières identiques. Aussi, pour cette année, il n’y a pas d’épreuves types que les élèves avaient l’habitude de consulter en vue de se préparer. En effet, pour bien se préparer à cette examen, les professeurs doivent accompagner les élèves dans les révisions jusqu’au jour de l’examen. Aussi, les élèves doivent se présenter à l’école tous les jours. M. Mbonihankuye a souligné qu’une autre stratégie utilisée à cette école  est que les examens pour les cours concernés par l’examen d’Etat se font après les autres  examens.  Cela pour qu’ils se préparent pour les examens et en même temps que l’examen d’Etat.   Ainsi, malgré les difficultés rencontrées dans l’enseignement, les professeurs sont parvenus à terminer toutes les matières.  Et les élèves de cette école sont incités à la competitivité. Car pour l’année prochaine, dans les trois sections, les élèves ont réussi convenablement, c'est-à-dire dans les deux sections ils étaient les premiers et l’autre section, ils ont occupé la 2e place. C’est pourquoi les élèves travaillent beaucoup dans l’optique de garder toujours  cette place.M. Mbonihankuye a interpellé  le ministère en charge de l’éducation à faire tout son possible afin que les manuels scolaires soient disponibles pour l’année prochaine. 

Fidès Ndereyimana

Ouvrir