Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

COMMUNE BUGENDANA> La plus value tirée de l’élevage des bovins frisonnes par les habitants de cette commune

Leur mode de vie a fortement changé

 

Les habitants de la commune Bugendana ont reçu des vaches frisonnes  de la part du projet du Fida. Le mode de vie des bénéficiaires des vaches a fortement changé grâce aux revenus tirés de la vente du lait sans oublier la mise en place d’une coopérative regroupant  les éleveurs. 

 

Comme l’a indiqué la présidente du Centre de collecte du lait de Bugendana  Renilde Buhembe, les vaches frisonnes que les éleveurs de cette commune possèdent ont été données par le projet de Fida en collaboration avec le gouvernement du Burundi. Des formations ont été organisées à l’intention des bénéficiaires pour savoir comment bien entretenir ces bovins sans oublier comment mettre en place des coopératives. Certains habitants repartis sur quatorze collines de la commune Bugendana ont reçu des vaches, a dit Mme Buhembe.Les vaches reçues se sont multipliées, raison pour laquelle les éleveurs ont jugé bon de se regrouper en association jusqu'à former une coopérative dénommée « Dushigikire ubworozi». Tout le lait en provenance des quatorze collines est conduit directement au Centre de collecte du lait situé au chef lieu de la commune Bugendana. En période de saison sèche, le Centre de collecte du lait reçoit  une quantité de lait variant entre 500 et 600 litres par jour, a fait remarquer Mme Bukene.Avec les revenus issus de la vente du lait, des changements positifs sont remarquables dans les familles. Les maladies liées à la malnutrition ont sensiblement diminué surtout pour les enfants parce qu’ils consomment du lait qui est utile pour l’alimentation. Les toitures des maisons en pailles ont été détruites pour les  remplacer par des tôles ou des tuiles, a indiqué Mme Buhembe. Là où il n’y a pas d’électricité, les habitants ont acheté des panneaux solaires pour lutter contre l’obscurité à la tombée de la nuit grâce à l’argent tiré de la vente du lait, a-t-elle ajouté. L’autre avantage est que la récolte a fortement augmenté grâce au fumier  produit par ces vaches. Les voisins des bénéficiaires des vaches ont eu un profit car ils trouvent du travail chez les détenteurs des vaches. La présidente du Centre de collecte du lait de Bugendana a affirmé que le projet continuera en bonne et due forme après le départ des bailleurs de fonds.

Martin Karabagega

Ouvrir