Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ZONE NGAGARA>Entrepreneuriat

Vers une réussite

 

IMG 0007Cinq membres de la coopérative Sangwe ont bénéficié du travail rémunéré  dans ses projets . L’un d’eux qui va bientôt se marier  bénéficiera de la gratuité de la salle de réception appartenant à cette coopérative. 

 

« A huit mois d’activités, nous avons passé de 4 à 22 porcs parmi lesquels deux vont mettre au bas d’ici peu de temps», tels sont les propos de  Donatien Nshimirimana, président de la coopérative Sangwe dans la zone urbaine de Ngagara dans un entretien accordé à la rédaction du quotidien Le Renouveau le lundi 10 juin 2019. Dans ses propos, M. Nshimirimana a précisé que les activités d’auto-développement sont en état d’avancement satisfaisant du fait que les projets en cours produisent déjà des fruits. Il a signalé, entre autres, les projets d’élevage de porcs et de poules, la culture de la patate douce, du maïs, du riz, sans oublier le restourant bar annexé à une salle pouvant servir lors des réunions et des fêtes.  « Au départ, le terrain était inexploité, il y avait des buissons ici et là et certaines gens s’en servaient soit pour se soulager ou s’y abriter après les actes de banditisme. Nous avons  conjugué nos efforts et transformé le terrain en champs de cultures variées dont la patate douce, le riz, le maïs et autres», a-t-il précisé. Concernant les avantages déjà enregistrés, M. Nshimirimana a fait savoir que cinq membres de la dite coopérative ont bénéficié du travail rémunéré  dans ses projets. L’un d’eux qui va bientôt se marier  bénéficiera de la gratuité de la salle de réception appartenant à cette coopérative. Il a aussi signalé qu’en cas d’événements malheureux ou concernant l’un des membres, la coopérative offre un soutien financier.  Selon M. Nshimirimana, à part les projets d’agriculture, d’élevage et du restaurant en cours d’activité,  la coopérative dont il est président va continuer à créer d’autres projets. Dans les jours à venir, une entreprise de transformation agro-alimentaire et des jus (Etaj) en sigle va bientôt ouvrir ses portes. Une commission chargée de l’élaboration du plan a été établie et les études vont être clôturées. M. Nshimirimana a indiqué que cette entreprise comptera 40 employés qui s’occuperont de la fabrication des savons de la production des jus, de la pâtisserie et boulangerie. 

FIACRE NIMBONA (stagiaire)

Ouvrir