Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

MEFTP> Remise des prix aux meilleurs candidats des Opam édition 2019

Dix écoles ont été primées

 

IMG 0645 1Le ministère de l’Education, de la formation technique et professionnelle, en collaboration avec le bureau d’étude et des curricula et de la formation technique et professionnelle, a procédé le vendredi, 28 juin 2019, dans les enceintes du même bureau, à la remise des prix et des certificats aux meilleurs candidats  de la compétition nationale des olympiades panafricaines de mathématiques (OPAM), édition 2019. Ces compétitions permettent aux élèves de se surpasser. 

 

Dans son discours, Jeanne Ntakirutimana, assistante du ministre en charge de l’Education, a rappelé que les olympiades panafricaines de mathématiques constituent une compétition naguère peu connue du milieu scolaire, qui est habitué aux compétitions sportives à travers l’athlétisme, les jeux comme le football, etc. C’est une compétition qui est venue au moment opportun, d’autant plus qu’elle permet aux jeunes élèves d’avoir toujours un esprit compétitif dans leur travail quotidien.Mme Ntakirutimana a promis de transmettre le message au ministre de tutelle en vue de faire un plaidoyer auprès du gouvernement afin que la compétition retrouve son caractère interafricain compte tenu des moyens disponibles parce que les résultats des années 2004 et 2005 montrent sans faux-fuyant la performance des jeunes élèves burundais par rapport aux autres élèves africains.Elle a saisi cette occasion pour interpeller les directeurs des écoles à être de bons dirigeants et à sensibiliser leurs apprenants à participer dans ce genre de compétitions, car, dit-elle, elles donnent une visibilité mais aussi, elles entraînent les apprenants de l’école à se classer par rapport aux autres écoles du pays et cultiver, par conséquent, l’esprit de compétitivité.Quant à Dorothée Sirabahenda, directrice du bureau d’études et des curricula de l’enseignement post-fondamental général et pédagogique, les olympiades mathématiques créent une saine émulation au sein de la jeunesse africaine, elles favorisent l’intégration et permettent d’identifier de nouveaux talents en mathématiques afin de relever le niveau des enfants. Le représentant des élèves et celui des directeurs ont eu respectivement le temps d’exprimer leurs sentiments. L’élève qui vient d’être primé pour la deuxième fois a remercié le ministère et a demandé qu’on leur attribue des opportunités d’aller à l’étranger dans les mêmes compétitions. Le directeur, quant à lui, a précisé que c’est une activité qui en vaut la peine car elle leur permet de savoir où ils en sont et leur montrer où améliorer afin de fournir plus d’effort pour être meilleurs dans d’autres compétitions.

ALINE NSHIMIRIMANA

Ouvrir