Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

Echec scolaire>Comment y remédier

Les parents devraient être en contact avec les enseignants

 

DSC 0078Les troubles scolaires  sont des difficultés auxquelles fait face un jeune apprenant. Il apprend mal et n’avance pas comme il faut. La rédaction du quotidien  Le Renouveau s’est dernièrement entretenu  avec Alexis Nsabimana,  psychologue clinicien. Celui-ci a indiqué les types de troubles et comment mieux les gérer pour aider l’enfant. 

 

M.Nsabimana, président de la Clinique de l’éducation et psychothérapie « Turerere hamwe »,  indique que les troubles sont surtout liés à l’écriture, à la lecture et à l’apprentissage. Cela est dû à pas mal de facteurs. Il cite notamment les problèmes d’organisation des activités familiales, comme quoi les parents sont occupés à tel point qu’ils ne suivent pas les devoirs de l’enfant, qui passent des moments sur les écrans téléviseurs, ou qui font beaucoup de travaux qui les entraînent à la fatigue.M.Nsabimana fait savoir que l’échec scolaire de l’enfant ne signifie pas que ce dernier a un déficit mental ou que son état de santé n’est pas normal mais plutôt il faut observer sa régularité en classe ainsi que la façon dont  les cours lui sont transmis.  Lorsque l’enfant a des troubles d’écriture, de lecture ou d’apprentissage en classe, cela conduit à l’échec scolaire, signale-t-il.« Que faire pour apporter des solutions? »M.Nsabimana signale que chaque cas est un cas à part. Chaque personne a ses propres particularités, son propre environnement et ses propres motivations. Il insiste sur le fait que les causes de l’échec scolaire sont d’origines variées. « Les parents doivent être en collaboration avec les enseignants de l’élève, dit-il. Si les deux ne trouvent pas de solutions efficaces, il est judicieux de s’adresser dans un premier temps à des spécialistes desdits troubles ou de demander des conseils à un centre de soutien scolaire », renchérit-ilNotre interlocuteur termine en lançant un appel à toute personne ayant un enfant chez qui on observe un échec scolaire, de faire recours à un psychopédagogue, à un professionnel psychologue ou encore à un coach scolaire. Ces derniers sont un soutien   précieux, pour les parents qui parviennent mal à résoudre seuls le problème de leur enfant en échec scolaire.

Irène Niyongabire

Ouvrir